Journée des célibataires: vers des dépenses de 20 milliards

0

Pieuvre.ca

Les consommateurs chinois devraient dépenser quelque 20 milliards $ US dans le cadre de leur magasinage pour la « Journée des célibataires », qui se targue d’être le plus grand événement commercial de la planète.

En moins de sept minutes après les douze coups de minuit, vendredi matin, le géant chinois du commerce électronique Alibaba annonçait que 10 milliards de yuans (1,47 milliard $ US) en produits avaient déjà été vendus sur ses plateformes, alors que les consommateurs s’adonnaient à la célébration désormais annuelle des coeurs solitaires dans l’Empire du Milieu.

Il y a trois ans, il avait fallu six heures à Alibaba pour atteindre ce montant. Moins de 12 heures après le début de la journée, les ventes de cette année dépassaient le montant total engrangé en 2015, selon un billet de blogue publié par l’entreprise.

Les analystes s’attendent à des ventes de 20 milliards $ US, fracassant le record de 14 milliards, lors d’une journée qui dépasse facilement le « Black Friday » et le « Cyber Monday », les deux plus importantes journées de magasinage en Amérique du Nord.

Les marques étrangères comme Apple, Nike, New Balance, Adidas et Ugg font partie des plus grands vendeurs, alors que seulement une poignée de marques chinoises se faufilent dans le palmarès, principalement des marques de téléphones intelligents et des électroménagers, précise Alibaba.

« Une bonne partie de la rhétorique américaine sur la Chine correspond à ce l’état du pays il y a 10 ou 15 ans », estime Duncan Clark, fondateur de la firme de conseils en investissements BDA China, et auteur du livre Alibaba: The House That Jack Ma Built. « Le protectionnisme ne nuira qu’aux États-Unis, puisque les consommateurs chinois se précipitent sur les produits américains. »

La majorité de l’argent tombe dans l’escarcelle des marques et des détaillants, Alibaba n’obtenant qu’une petite part de ce montant, en plus de retombées liées à la publicité. L’entreprise a retenu les services de David et Victoria Beckham, ainsi que ceux de Kobe Bryant pour des apparitions professionnelles, en plus d’embaucher le groupe One Republic dans le cadre d’un gala télévisé tenu à Shenzhen dans les heures précédant minuit, tôt vendredi.

Cette journée de magasinage aurait été lancée par des étudiants universitaires dans les années 1990, célébrant leur célibat en s’achetant des cadeaux, tandis que la date du 11 novembre – deux fois le nombre 11 – a été choisie pour sa suite de chiffres un solitaires.

Lorsqu’Alibaba a lancé la vente en ligne annuelle pour l’édition 2009 de la Journée des célibataires, seuls 27 détaillants ont participé, offrant des prix cassés pendant 24 heures. Mais les chiffres de ventes vantés par la compagnie – et utilisés par des investisseurs pour évaluer la santé financière de l’entreprise et du secteur chinois de la vente au détail – ont récemment fait l’objet d’une attention plus soutenue.

Ainsi, la US Securities and Exchange Commission se penche sur les données non vérifiées de cette Journée des célibataires, a-t-on appris en mai du côté de chez Alibaba, ce qui a provoqué une chute de 7% du cours de l’action.

Cette journée est aussi favorablement accueillie par les dirigeants chinois, qui visent à transformer l’économie, encore dépendante des entreprises étatiques, en un marché de consommateurs. Mais si la Journée des célibataires est un rêve pour tout relationniste, les résultats dissimulent un ralentissement général de l’économie chinoise, et les limites de ce qu’une journée peut représenter en matière de santé d’une compagnie.

« La Journée des célibataires et un astéroïde sur le calendrier… En un certain sens, c’est trop gros pour échouer », estime M. Clark. « Alibaba ne peut donner l’impression d’avoir des résultats moins importants – pour l’entreprise, mais aussi pour le portrait macroéconomique de la Chine dans son ensemble – et il y a beaucoup de pression pour obtenir de bons résultats, alors ils doivent descendre de cette machine. »

 

 

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre