Berlin ne veut plus de pubs de Tesla avec son « pilote automatique »

0

Pieuvre.ca

Le ministre allemand des Transports Alexander Dobrindt a demandé à Tesla de cesser de présenter des publicités montrant que ses véhicules disposaient d’une fonction de pilotage automatique, puisque cela pourrait porter les conducteurs à croire qu’ils n’ont pas besoin de porter attention à la route, a indiqué le ministère dimanche.

Une porte-parole du ministère, confirmant un reportage du quotidien allemand Bild am Sonntag, a précisé que l’Autorité fédérale des transports motorisés (KBA) avait écrit au fabricant automobile américain pour présenter la requête.

« Il est possible de confirmer qu’une lettre a été envoyée à Tesla, lettre qui demande que ne soit plus utilisé le terme « pilote automatique » en ce qui concerne le système d’aide à la conduite inclut dans la voiture », a-t-elle indiqué dans une réponse écrite à une question de Reuters.

De son côté, une porte-parole de Tesla a mentionné que le terme pilote automatique, décrivant un système fonctionnant conjointement avec un conducteur humain, avait été employé en aérospatiale depuis des décennies, et que l’entreprise avait toujours martelé, auprès de ses consommateurs, que ce système d’aide nécessitait une attention constante de la part des conducteurs humains.

« Tout comme à bord d’un avion, lorsqu’il est employé correctement, le pilotage automatique réduit la charge de travail et offre un niveau de sécurité supplémentaire, comparativement à une conduite entièrement manuelle », a-t-elle ajouté.

Vendredi, la KBA, qui relève de M. Dobrindt, a écrit aux utilisateurs de voitures Tesla, leur mettant en garde contre le fait que leur véhicule ne pouvait être conduit que s’ils portaient entièrement attention à la route, et que cet état de concentration était de toute façon exigé par le Code de la route.

Selon le reportage du journal, la lettre de la KBA à l’intention de Tesla indique qu' »afin d’éviter des méprises et des attentes incorrectes de la part des consommateurs, nous demandons que le terme pilote automatique, qui porte à confusion, ne soit plus utilisé dans les publicités vantant le système ».

Ce même système de conduite assistée a fait l’objet d’une attention particulièrement importante depuis qu’un conducteur d’une voiture Model S de Tesla a été tué alors qu’il employait cette technologie lors d’une collision survenue le 7 mai avec un camion sur une route de Floride.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre