Haïti, durement touchée par l’ouragan Matthew, pleure ses morts

0

Pieuvre.ca

L’ouragan Matthew, d’une violence sans précédent depuis dix ans dans les Caraïbes, poursuivait sa route vers les Bahamas et la côte est de la Floride mercredi après avoir durement touché Haïti et la République dominicaine, laissant 17 morts dans son sillage.

En Haïti, la dépression a balayé plusieurs villes, détruisant de nombreuses habitations et inondant des zones résidentielles, et a endommagé des terres agricoles dans un pays qui peine à se relever après le tremblement de terre de 2010 qui a fait 200 000 morts.

Selon un bilan provisoire, l’ouragan de catégorie 4 sur une échelle de 5 qui génère des vents de 230 km/h a fait 13 morts dans ce pays et quatre en République dominicaine. Selon les autorités, cinq personnes ont été tuées par des chutes d’arbres et six emportées par des cours d’eau en crue en Haïti.

« Plus de 1000 maisons ont été endommagées ou détruites par les eaux et par les vents violents », a précisé Ernst Ais, maire de Cavaillon, près des Cayes. Une mère et ses trois enfants sont morts noyés dans cette localité.

« Haïti est confronté à sa plus importante crise humanitaire depuis le tremblement de terre, il y a six ans », a souligné Mourad Wahba, représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en Haïti, précisant qu’une grande partie de la population avait été déplacée et que 10 000 personnes vivaient dans des abris.

L’ONG Heifer International, qui travaille avec des familles d’agriculteurs haïtiens, a indiqué que les terres agricoles et les entreprises qui se trouvaient sur le trajet de l’ouragan avaient été dévastées.

La dépression, qui a ensuite perdu de sa puissance, est désormais classée en catégorie 3 avec des vents de 190 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) de Miami. L’organisme météorologique s’attend toutefois à ce que Matthew se renforce légèrement dans les prochains jours. Mercredi matin, l’oeil de l’ouragan se trouvait à 170 km au sud de Long Island aux Bahamas et devrait passer tout près de la côte orientale de la Floride jeudi matin.

Barack Obama a annoncé que les États-Unis se préparaient à porter secours aux sinistrés haïtiens et 300 Marines sont en route pour apporter leur aide.

Le président américain a indiqué que l’ouragan risquait de toucher certaines zones du sud-est des États-Unis et que le gouvernement avait mis en place des équipes de secours et des équipements.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre