Sous pression, Paul Manafort démissionne de l’équipe de Donald Trump

0

Pieuvre.ca

Paul Manafort, stratège principal pour la campagne présidentielle du controversé magnat de l’immobilier Donald Trump, après le congédiement du premier gestionnaire de campagne, a présenté sa démission vendredi matin, ont fait savoir trois personnes au fait de la situation.

M. Manafort quitte le navire Trump à la suite d’un remaniement majeur de l’équipe, et après la publication, par le New York Times, d’un reportage majeur à propos de problèmes ayant cours au sein de la campagne du candidat républicain, selon ces sources.

L’homme était également taraudé par des questions relatives à des tentatives secrètes visant à aider l’ancien gouvernement prorusse d’Ukraine, pour qui il a travaillé de façon épisodique pendant plusieurs années, en plus d’être vu sous un angle positif par Jared Kushner, le beau-fils de M. Trump et l’un des acteurs majeurs de la campagne présidentielle.

« Ce matin, Paul Manafort a présenté sa démission, démission que j’ai acceptée », a déclaré M. Trump par voie de communiqué. « J’apprécie beaucoup tout l’excellent travail accompli pour nous mener là où nous sommes aujourd’hui, et en particulier son travail pour nous permettre de travers le processus d’obtention des délégués, ainsi que lors de la convention. Paul est un véritable professionnel et je lui souhaite tout le succès possible. »

L’adjoint de M. Manafort, Rick Gates, devrait demeurer comme membre de l’équipe de la campagne, ont rapporté les sources au New York Times. La fin de semaine dernière, M. Trump avait déjà procédé à un rebrassage des cartes au sein de son équipe, plaçant Stephen Bannon, à la tête d’un blogue conservateur résolument pro-Trump, comme responsable principal de sa campagne, en plus de nommer Kellyanne Conway, l’une de ses principales conseillères, au poste de gestionnaire de campagne.

 

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre