Arianna Huffington quitte le Huffington Post

0

Pieuvre.ca

Arianna Huffington, qui a cofondé le site de nouvelles Huffington Post il y a 11 ans, a annoncé jeudi qu’elle quittait son poste de rédactrice en chef, rapporte la BBC.

Elle démissionne du site appartenant au géant AOL pour s’occuper d’une nouvelle entreprise, Thrive Global, a-t-elle précisé sur Twitter. « Je pensais que le Huffington Post serait ma dernière étape. Mais j’ai décidé de ne plus être rédactrice en chef pour plutôt diriger ma nouvelle compagnie », écrit-elle sur le service de microclavardage.

Thrive Global est décrit comme un projet visant à combattre le « burnout » en milieu de travail. Par voie de communiqué de presse, Mme Huffington, âgée de 66 ans, parle plutôt d’une « plateforme corporative et personnelle de bien-être et de productivité ».

L’ensemble des neuf sites internationaux du Huffington Post attire quelque 81 millions de visiteurs uniques sur une base mensuelle. L’entreprise compte entre autres une version canadienne, ainsi qu’une déclinaison québécoise dans la langue de Molière.

Tim Armstrong, président d’AOL, a indiqué que grâce à Mme Huffington, le média du même nom était « une source d’information solidement implantée et respectée ».

« Aventure »

Le Huffington Post a été lancé le 9 mai 2005, rassemblant des articles à tendance plus libérale, histoire de servir d’alternative aux agrégateurs de nouvelles plus conservateurs comme le Drudge Report.

Mme Huffington a lancé le site avec l’aide de l’homme d’affaires américain Kenneth Lerer et d’autres investisseurs.

Le site web offre des nouvelles, des blogues et du contenu original, et couvre la politique, les loisirs et la culture.

« L’aventure des 11 dernières années a dépassé mes rêves les plus fous », a dit Mme Huffington. « Lorsque j’ai décidé de créer Thrive Global, j’ai pensé qu’il serait possible de bâtir une start-up et continuer en tant que rédactrice en chef du Huffington Post. Aujourd’hui, il est clair que cela était une illusion », a-t-elle ajouté.

 

 

« Alors que Thrive Global est passée de l’état d’idée à celle d’une entité bien réelle, avec des investisseurs, du personnel et des bureaux, il est devenu clair pour moi que je ne pouvais tout simplement pas m’occuper correctement des deux entreprises. Des changements sont absolument nécessaires si une autre génération veut éviter le « burnout » qui vient trop souvent avec le succès, aujourd’hui. »

Débuts républicains

Arianna Huffington, née en 1950 à Athènes, en Grèce, sous le nom d’Arianna Stassinopoulos, a quitté son pays natal pour étudier à l’Université Cambridge, où elle est devenue présidente de l’association étudiante.

Elle a émigré aux États-Unis en 1986 et a marié le magnat du pétrole Michael Huffington. Elle a joué un rôle important dans son élection comme républicain à la Chambre des représentants en 1992, et lors de sa tentative ratée pour passer au Sénat deux ans plus tard.

À ce moment-là, Mme Huffington était déjà connue comme figure importante de l’establishment républicain, ainsi que comme partisane clé de Newt Gingrich et d’autres membres influents de la droite.

Mais elle a quitté le parti en 1996, et a divorcé l’année suivante, alors qu’elle passait du côté gauche du spectre politique.

En 2011, AOL a acquis le Huffington Post pour 315 millions $ US, la nommant présidente et rédactrice en chef.

 

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre