Un avion s’écrase et prend feu à Dubaï; aucun blessé

0

Pieuvre.ca

Un avion d’Emirates Airline effectuant une liaison en provenance de l’Inde a pris en feu après avoir effectué un atterrissage d’urgence à l’aéroport international de Dubaï, mercredi, mais l’ensemble des 300 passagers et membres d’équipage a pu quitter l’appareil en feu en toute sécurité, ont indiqué les autorités.

Comme l’indique Reuters, des images vidéo montrent des flammes surgissant de l’avant de l’appareil, avant qu’une épaisse colonne de fumée noire ne s’élève dans le ciel. L’agence de presse n’a pas été en mesure de vérifier l’authenticité de la séquence.

Sur les médias sociaux, des photographies montrent un avion reposant sur son ventre sur le tarmac, de la fumée noire s’échappant de sa section avant.

Un porte-parole pour l’exploitant Dubai Airports a précisé que tous les passagers et les membres d’équipage à bord du vol EK521 en provenance de Thiruvananthapuram avaient été évacués et que les services d’urgence géraient la situation.

Un homme attendant des proches se trouvant à bord de l’avion a dit avoir communiqué avec eux par téléphone. « Ils ont dit qu’ils étaient sains et saufs, mais qu’ils avaient été en proie à la panique alors que l’avion était en feu. Je serai rassuré lorsque je verrai qu’ils sont en sécurité. »

Un autre homme a fait savoir que sa famille lui avait également confié qu’elle était en sécurité et qu’il y avait eu un problème avec le train d’atterrissage.

Selon Dubai Airports, tous les départs et les arrivées à l’aéroport ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre, et qu’une mise à jour sur la situation serait émise à 17h, heure locale.

La page web montrant les arrivées en direct à l’aéroport précisait qu’aucun vol n’avait atterri à l’un ou l’autre des trois terminaux depuis l’heure de l’incident, soit vers midi, heure locale.

Selon les informations du centre de contrôle aérien, rapportées par Aviation Herald, un site internet indépendant respecté spécialisé en données sur les accidents aériens, les contrôleurs de Dubaï avaient rappelé à l’équipage du Boeing 777 d’abaisser le train d’atterrissage alors que l’appareil effectuait son approche.

Peu de temps après, l’équipage a annoncé qu’ils annulaient l’atterrissage pour « effectuer un autre passage », une procédure de routine pour laquelle les pilotes sont bien formés, mais l’avion s’est plutôt posé au bout de la piste, écrit Aviation Herald.

 

 

Il était impossible de savoir, dans l’immédiat, si le train d’atterrissage était déployé ou non lorsque l’avion a touché le sol.

Emirates Airlines a d’abord annoncé qu’il y avait un total de 275 passagers et membres d’équipage à bord de l’avion, un Boeing 777-300 livré en 2003, mais a plus tard révisé ces chiffres à 282 passagers et 18 membres d’équipage.

Quant au fabricant Boeing, il a mentionné qu’il surveillait la situation à Dubaï et qu’il travaillerait avec Emirates pour obtenir plus d’informations.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre