Trois ex-banquiers irlandais condamnés à la prison

0

Pieuvre.ca

Trois anciens cadres du secteur financier ont été condamnés vendredi à des peines allant de deux à trois ans et demi de prison pour conspiration en vue de fraude dans les mois qui ont précédé la crise bancaire de 2008.

L’ex-directeur général de la compagnie d’assurances Irish Life and Permanent, Denis Casey, a été condamné à deux ans et neuf mois d’emprisonnement.

La plus lourde peine, 42 mois de prison, a été infligée à Willie McAteer, 65 ans, ancien directeur financier de l’Anglo Irish, tandis que John Bowe, son ex-responsable des marchés de capitaux, a été condamné à deux ans d’emprisonnement.

Tous trois étaient accusés d’avoir mis en place une transaction circulaire de 7,2 milliards d’euros entre mars et septembre 2008 pour renforcer le bilan de l’Anglo Irish, en pleine crise bancaire.

« Le public doit pouvoir se fier à l’honnêteté des entreprises de valeur sûre. Si on ne peut pas se fier à l’honnêteté de ces banques, nous perdons tout espoir et confiance dans nos institutions », a estimé vendredi le juge Martin Nolan.

Aucun banquier n’avait jusqu’à maintenant été condamné à de la prison depuis la crise bancaire qui a contraint Dublin à demander en 2010 un plan de sauvetage international de trois ans.

L’absence de condamnation après la chute des banques a provoqué la colère des contribuables irlandais qui ont dû débourser 64 milliards d’euros, environ 40% du produit intérieur brut, pour les sauver. À elle seule, la faillite d’Anglo Irish Bank a coûté 30 milliards d’euros aux Irlandais.

Le ministre des Finances a annoncé le mois dernier qu’il faudrait probablement encore 15 ans pour recouvrer les fonds injectés dans les banques.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre