Clinton creuse son avance contre Trump

0

Pieuvre.ca

La candidate démocrate à la présidentielle américaine, Hillary Clinton, a creusé son avance contre son riva républicain, Donald Trump, devançant ce dernier par 13 points de pourcentage dans un sondage Reuters/Ipsos publié mardi, soit une hausse par rapport aux 10 points d’avance en date de la fin de la semaine dernière.

Le coup de sonde mené du 8 au 12 juillet révèle que 46 % de l’électorat appuyait l’ancienne secrétaire d’État, tandis que 33 % soutiennent M. Trump. Enfin, 21 % des personnes interrogées n’appuient aucun des deux candidats.

Le 8 juillet, les appuis se situaient plutôt à 45 et 35 %, respectivement.

Mme Clinton, qui devrait sans doute être nommée candidate officielle du Parti démocrate à la présidentielle de novembre, a mené dans pratiquement tous les sondages nationaux effectués en ligne cette année. La dernière fois que M. Trump s’est rapproché de la popularité de son adversaire remonte au mois de mai, lorsque ses deux derniers adversaires pour la nomination républicaine ont abandonné la course, et que les leaders du parti ont commencé à se rallier derrière le magnat milliardaire.

M. Trump, qui devrait officiellement devenir le candidat républicain à la présidentielle lors de la convention du parti, la semaine prochaine, a perdu du terrain dans les sondages, alors qu’il peinait à recentrer sa campagne, et ainsi passer de la période des primaires à l’atmosphère de la course à la Maison-Blanche, qui culminera lors de l’élection générale du 8 novembre.

Au cours des dernières semaines, M. Trump a essuyé le feu des critiques pour ses précédentes transactions commerciales et a affronté les leaders républicains en lien avec son rejet des accords commerciaux internationaux et ses promesses de serrer la vis dans le domaine de l’immigration.

Mme Clinton, de son côté, a été attaquée pratiquement sans relâche pour la façon dont elle a géré des informations confidentielles lorsqu’elle était secrétaire d’État.

Malgré tout, les Américains ont une vision de plus en plus positive de Mme Clinton, ce mois-ci, la moitié des électeurs potentiels disant désormais voir la candidate sous un jour favorable, selon le sondage, par rapport à 46 % en date du 1er juillet.

Environ 60 % des électeurs potentiels ont une vision négative de M. Trump, alors que ce taux était de 58 % en il y a environ deux semaines.

Le sondage Reuters/Ipsos a permis de recueillir l’avis de 1146 électeurs potentiels à travers les États-Unis. Ses résultats comportent une marge d’erreur de trois points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre