Brexit: Gordon Brown et les travaillistes dans un blitz pro-UE

0

Pieuvre.ca

L’ancien premier ministre travailliste Gordon Brown a décidé de se porter au secours du camp du maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne, face à des sondages qui montrent que l’élan a peut-être basculé du côté du Brexit.

À dix jours du référendum sur l’appartenance du pays à l’UE, « Gordon Brown va diriger un blitz médiatique travailliste pour secourir le camp du « Remain » (rester) », soulignait lundi matin le tabloïd de gauche Daily Mirror.

Le « blitz » a démarré de bon matin lundi, avec une interview sur la radio BBC 4 au cours de laquelle M. Brown a encouragé les électeurs travaillistes, majoritairement pro-UE, à aller voter pour un « avenir meilleur ».

L’ancien premier ministre s’est montré soucieux d’envoyer un message positif, alors que la campagne du « Remain » est régulièrement accusée de jouer sur les peurs d’un effondrement économique en cas de Brexit. Par le passé, « le Royaume-Uni a toujours su montrer la voie dans les temps difficiles à l’Europe et il est temps que nous redevenions leader », a-t-il déclaré.

Dans l’après-midi, celui dont l’intervention dans le référendum d’indépendance en Ecosse il y a deux ans avait été jugée décisive par nombre d’observateurs, doit faire un discours à Leicester, dans le centre de l’Angleterre.

« À partir de maintenant et jusqu’au 23 juin 22H00 (horaire de fermeture des bureaux de vote, ndlr) nous n’aurons pas de repos et je ne cesserai d’expliquer pourquoi neuf millions d’électeurs travaillistes ont plus à gagner d’un maintien dans l’UE », doit-il dire.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre