Mauvaises nouvelles pour les voitures électriques

0

Pieuvre.ca

Les fabricants automobiles investissant des milliards dans des véhicules branchables et autonomes reçoivent des signaux d’alerte de la part d’une nouvelle étude laissant entendre que plusieurs consommateurs traditionnels ignorent les avantages qu’ils pourraient obtenir.

Reuters fait état d’un sondage Harris effectué auprès de 1052 résidents des États-Unis, sondage qui révèle que 67 % des répondants ne connaissaient personne qui possède une voiture électrique, une hybride ou une hybride branchable. L’étude, qui doit être publiée jeudi, a été commandée par Ford. Le fabricant automobile installé à Dearborn, dans le Michigan, doit investir 4,5 milliards $ US au cours des prochaines années pour développer sa gamme de modèles électriques, hybrides et hybrides branchables.

Environ 76 % des personnes interrogées disaient « ne pas être sûres » de l’autonomie d’une hybride branchable sur une seule charge. En moyenne, ces gens estimaient que cette autonomie était d’environ 420 kilomètres, soit moitié moins de l’actuelle autonomie de la plupart des modèles sur le marché. Le sondage a aussi permis de constater que les consommateurs plus en moyens et les habitants des grandes villes étaient plus au fait des spécificités des voitures.

Par ailleurs, un sondage publié jeudi en Grande-Bretagne indiqué que 55 % des 2002 personnes interrogées disent ne pas vouloir être des passagers à bord d’une voiture sans pilote.

Dans le cadre d’une troisième étude, effectuée par Michael Sivak, de l’Université du Michigan, et dévoilée plus tôt cette semaine, a permis d’établir une crainte similaire chez les résidents américains, plus de la moitié des gens interrogés disant vouloir plutôt conduire par eux-mêmes.

Tesla, le fabricant installé dans la Silicon Valley, a éprouvé peu de problèmes à générer de l’enthousiasme pour ses voitures de luxe. La compagnie dit avoir reçu 373 000 commandes pour son Model 3, et ce uniquement en montrant un prototype; le véhicule ne sera pas disponible avant la fin de 2017.

Malgré tout, les ventes de voitures électriques, hybrides et hybrides branchables aux États-Unis représentent moins de 3 % du marché total, selon les données de l’industrie. Les grands fabricants automobiles sont sous pression pour vendre de telles voitures pour respecter les limites en matière d’émissions de gaz à effet de serre.

Ford prévoit d’accélérer ses efforts pour vendre des véhicules hybrides branchables comme la Ford Fusion Energi en organisant des événements permettant aux consommateurs de les conduire, en plus de créer de nouveaux efforts de marketing numérique, histoire d’expliquer ce que la technologie peut accomplir.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre