Article de Rolling Stone sur le viol: « Jackie » devant la justice

0

Pieuvre.ca

Un juge américain a ordonné qu’une personne au coeur d’un article démenti du magazine Rolling Stone à propos d’un présumé viol collectif à l’Université de Virginie réponde à des questions dans le cadre d’une poursuite pour diffamation, révèlent des documents déposés en cour.

Selon ce qu’écrit Reuters, dans un jugement de deux pages rendu lundi, le juge en chef de district Glen Conrad a ordonné à la femme en question, identifiée dans les documents sous le nom de « Jackie », de participer à une déposition prévue jeudi.

L’article de Rolling Stone intitulé Un viol sur le campus et publié en 2014 décrivait le viol collectif, sur le domaine de l’Université de Virginie, d’une étudiante de première année prénommée Jackie, présumément lors d’une soirée dans une fraternité.

L’article a provoqué de la colère en lien avec la délicate question des agressions sexuelles sur les campus, mais Rolling Stone s’est rétracté après l’apparition d’incohérences. Le magazine a par la suite demandé à l’Université Columbia de mener une étude, étude qui a critiqué la publication pour des erreurs dans son reportage.

Dans le cadre du plus récent développement de cette affaire, le juge Conrad a ordonné à Jackie de participer à une déposition dans le cadre d’une poursuite fédérale en diffamation intentée contre Rolling Stone contre une administratrice de l’Université de Virginie.

Nicole Eramo, une rectrice adjointe aux étudiants qui a rencontré et conseillé Jackie, a déclaré dans sa poursuite qu’elle avait été dépeinte de façon erronée par Rolling Stone comme ayant fait preuve d’indifférence à propos des allégations de Jackie, qui a affirmé avoir été violée.

L’an dernier, la police de Charlottesville a annoncé qu’une enquête n’avait pas pu permettre de corroborer les informations du magazine à propos de la présumée agression contre Jackie.

Dans le cadre de la déposition devant avoir lieu jeudi, le juge a demandé à Jackie de répondre aux questions des avocats de Mme Eramo et de Rolling Stone.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre