Croissance décevante des ventes d’iPhones

0

Pieuvre.ca

La célèbre compagnie à la pomme devrait faire état d’une hausse de 1,3 % des ventes de téléphones iPhone pendant le trimestre des Fêtes, sa plus basse croissance et un résultat bien loin des performances à deux chiffres que les investisseurs ont fini par prévoir.

Reuters rapporte qu’Apple a vendu 75,5 millions d’iPhones pour le trimestre allant d’octobre à décembre, selon la firme de recherche FactSet StreetAccount, soit un million de plus que ce qui avait été écoulé à pareille date, l’an dernier.

Le cours des actions d’Apple, qui a annoncé ses résultats financiers après la fermeture des marchés, mardi, gagnait 0,3 % à 99,76 $ US, après avoir reculé à 98,07 $ US pendant la matinée. Au dire des analystes, les mauvaises nouvelles sont déjà comprises dans le prix de l’action.

Sans égard aux nouvelles décevantes concernant les ventes d’iPhones, Wall Street s’attend à ce qu’Apple fasse état de ses plus importants revenus et profits de tous les temps pour le premier trimestre. En moyenne, les analystes prévoient qu’Apple rapporte des profits de 18,14 milliards $ US au premier trimestre, et des revenus de 76,59 milliards $ US, selon des données de Tomson Reuters I/B/E/S.

La demande a ralenti pour les modèles d’iPhones 6S et 6S Plus, qui ont engrangé des ventes record lorsqu’ils ont été lancés sur le marché en septembre dernier. Ces appareils disposent toutefois de moins de caractéristiques originales que leurs prédécesseurs, particulièrement les téléphones 6 et 6 Plus, avec un plus grand écran, lancés en 2014, et qui ont attiré l’attention des clients asiatiques dont les préférences allaient précédemment plutôt du côté des téléphones à plus grand écran offerts par Samsung et consorts.

« Apple est devenue victime de son succès », avance Daniel Ives, chez FBR Marché des capitaux. « Plusieurs consommateurs achètent un téléphone plus vieux et moins cher comme le iPhone 6, ou ils attendent pour le iPhone 7. »

La Chine, le marché en plus forte croissance pour la compagnie, pourrait aussi avoir influencé les résultats, alors qu’un ralentissement de l’économie a forcé des consommateurs à resserrer les cordons de leur bourse. Pire encore, pour le trimestre de mars, Apple devrait annoncer une baisse de ses ventes d’iPhones – une première du genre.

Cet état de fait état prévisible par des prévisions décevantes de la part des fournisseurs asiatiques d’Apple, y compris Taiwan Semiconductor Manufacturing. Apple devrait vendre 54,6 millions d’iPhones pour le trimestre prenant fin en mars 2016, selon FactSet, en recul par rapport à 61,2 millions à pareille date l’an dernier.

Au dire d’analystes, l’entreprise devra attendre le lancement du iPhone 7, prévu plus tard cette année, pour renouer avec la croissance, alors que les clients se procureront la plus récente version du téléphone. Le cours des actions d’Apple a dévissé de près de 10 % depuis le début d’octobre, soit une chute pire que le déclin de 2,2 % de l’indice S&P 500.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre