Tag: "vie extraterrestre"

L’Homme sur Mars d’ici 2026?

Un être humain posera-t-il le pied sur la Planète rouge avant 2030? Le grand patron de la compagnie SpaceX Elon Musk, discutant sur les ondes du réseau de télévision CNBC à propos du fait que l’avenir de l’humanité est étroitement lié à notre capacité de quitter notre planète, se dit « optimiste que les premiers humains pourraient poser le pied sur Mars d’ici 10 à 12 ans » – avec des fusées et des vaisseaux spatiaux SpaceX, bien sûr.

Une « copie » de la Terre est trouvée dans une zone habitable

L’humanité se rapproche petit à petit de l’un des plus grands objectifs de l’histoire de l’exploration spatiale: trouver une planète semblable à la Terre. La NASA a en effet annoncé jeudi que des astronomes avaient découvert, en utilisant le télescope Kepler de l’agence américaine, la toute première exoplanète semblable à la nôtre, et qui se trouverait dans la « zone habitable » de son étoile, la mince bande orbitale où l’eau pourrait exister à l’état liquide.

Des jets d’eau gigantesques tout près de Jupiter

Europe semble intéressée à livrer ses secrets; des données provenant du télescope spatial Hubble indiquent que cette lune glacée de Jupiter semble éjecter de gigantesques panaches d’eau à plus de 200 kilomètres de hauteur (soit deux fois plus haut que l’atmosphère terrestre), et ce de façon intermittente.

Un lac martien semblable à la Terre préhistorique

L’environnement examiné au fond du cratère de Gale, sur Mars, par le robot américain Curiosity, est semblable à celui d’un lac depuis longtemps asséché, et pourrait avoir permis la survie de microbes appelés chimiolithoautotrophes – s’ils avaient été présents sur place.

Cri du coeur pour assurer le budget de la NASA

L’heure est grave pour le programme spatial américain, alors que des discussions budgétaires actuellement en cours à Washington risquent de priver la NASA des sommes nécessaires afin de poursuivre son programme d’exploration planétaire pendant au moins deux ans. Scientifiques, astronomes amateurs et passionnés multiplient donc les appels aux responsables américains pour préserver ce qu’ils qualifient de « fleuron » américain, voire mondial.

De l’eau détectée sur cinq planètes lointaines

Le télescope Hubble se fait vieux, certes, mais le célèbre engin continue de démontrer sa grande utilité: deux équipes de scientifiques viennent en effet de découvrir de faibles traces d’eau dans les atmosphères de cinq planètes situées à quelque distance de la nôtre.

L’Inde en route vers Mars

L’Inde a franchi mardi une nouvelle étape dans sa progression au sein du club sélect des nations spatiales, alors que sa fusée PSLV (Polar Satellite Launch Vehicle) s’élançait avec succès de son pas de tir en direction de Mars.

Curiosity déterre de l’eau sur Mars

On le croyait occupé à ses préparatifs en vue de sa mise en veille durant l’hiver martien; voilà plutôt que l’engin robotisé Curiosity a récemment découvert la présence d’eau dans le sol de la planète rouge. Si l’on savait déjà que de l’eau avait déjà coulé à la surface de Mars, il s’agit de la première confirmation qu’il existe toujours, sur la planète voisine de la Terre, de l’eau sous forme liquide.

La vie sur Terre pourrait avoir débuté sur Mars

Sommes-nous tous des Martiens? De nouvelles preuves scientifiques portent du moins à le croire, alors que la vie terrestre pourrait bien trouver son origine sur la Planète rouge. Selon ce qu’a présenté jeudi le professeur Steven Benner lors de la conférence Goldschmidt, une forme oxydée du minerai molybdène, qui pourrait avoir été essentiel à l’origine de la vie, n’aurait été présent que sur la surface martienne, et non pas sur notre planète.

Mars, riche en oxygène… il y a 4 milliards d’années

Mars, riche en oxygène avant l’apparition des formes de vie modernes sur Terre? Une nouvelle étude publiée dans le journal scientifique Nature porte en effet à croire que la planète rouge aurait possédé une atmosphère riche du gaz essentiel à la vie telle que nous la connaissons, et ce il y a quatre milliards d’années, bien avant qu’une espèce bipède terrestre soit suffisamment avancée pour explorer les cieux à la recherche de mondes pouvant abriter la vie.

Trois nouvelles planètes potentiellement habitables, pas (trop) loin de la Terre

Des astronomes ont identifié trois nouvelles planètes orbitant autour d’une étoile qui, estimaient-ils, possédait déjà trois mondes. Il semblerait donc que cette étoile relativement proche – à 22 années-lumière de la Terre -, prénommée Gliese 667C, compterait ainsi trois « super-Terres » orbitant dans sa « zone habitable ».

Des microbes résistants au froid offrent des indices quant à la présence de vie sur Mars

Des bactéries pourraient-elles survivre dans les températures glaciales de Mars? Une équipe de recherche estime que la découverte d’organismes bactériens réussissant proliférer dans le Haut-Arctique canadien, le tout à moins 15 degrés Celsius, pourrait bien laisser entrevoir une réponse positive à cette interrogation, et, donc, à la présence de formes de vie extraterrestre dans le système solaire.

Kepler découvre les meilleures copies de la Terre à ce jour

Des astronomes ont découvert à l’aide du télescope spatial américain Kepler deux planètes hors de notre système solaire ayant la plus grande similarité avec la Terre jamais observée et où la vie pourrait potentiellement exister, selon leurs travaux publiés jeudi.

Prudence pour Curiosity sur Mars après une panne

Plus de peur que de mal pour l’engin robotisé Curiosity, dont la mission d’exploration sur Mars, organisée par l’agence spatiale américaine (NASA), a été brièvement suspendue dimanche lorsque le véhicule télécommandé est passé en « mode sans échec » en raison d’un problème technique. Ledit problème technique a cependant été surmonté, affirme l’agence, qui effectue désormais certains tests pour s’assurer de la bonne marche du robot de 2,5 milliards $ US.

Mars aurait pu avoir abrité la vie par le passé

Une analyse d’un échantillon de roche recueilli par le robot Curiosity de la NASA démontre que Mars aurait pu avoir abrité des microbes par le passé. Des scientifiques ont ainsi identifié du souffre, de l’azote, de l’hydrogène, de l’oxygène, du phosphore et du carbone – certains des principaux ingrédients chimiques de la vie -, dans de la poudre de roche que Curiosity a extrait d’un sol sédimentaire près de l’ancien lit d’une rivière, dans le Cratère de Gale sur la planète rouge, le mois dernier.

De la neige fondue sur Mars pourrait soutenir la vie

Les eaux situés à peine sous la surface de Mars ont modifié le paysage de la planète rouge. Des régions des hémisphères nord et sud ont récemment fondu et gelé dans l’histoire géologique récente de la planète et possèdent des ressemblances frappantes avec certains endroits de la Suède, sur Terre. Cela pourrait suggérer que l’eau a joué un rôle plus important que ce qui était précédemment estimé, et que des environnements capables de soutenir la vie pourraient exister, selon de nouvelles recherches de l’Université de Gothenbourg.

Découverte d’une nouvelle « super-Terre » pouvant peut-être abriter la vie

Une surprise de taille attendait les astronome et la communauté scientifique en général, alors que l’examen de vieilles données d’observation stellaire a permis de mettre au jour l’existence d’une planète semblable à la Terre qui pourrait bien être une candidate intéressante à la recherche de la vie à l’extérieur de notre système solaire.

Découverte de deux nouveaux mondes… autour d’une étoile double!

Des astronomes réunis à la rencontre annuelle de l’Union astronomique internationale ont annoncé la découverte du premier système planétaire transitoire circumbinaire, soit deux planètes orbitant autour d’une paire d’étoiles. Cette découverte démontre que des systèmes planétaires peuvent se former et survivre dans l’environnement chaotique entourant une étoile double. De telles planètes peuvent même exister dans la zone habitable de leurs étoiles, ce qui augmente d’autant les possibilités que d’autres planètes puissent abriter la vie.

Curiosity survit aux sept minutes de terreur et se pose sur Mars

La tension était palpable, dans la nuit de dimanche à lundi, alors que la NASA et des centaines de milliers d’astronomes amateurs et professionnels – ou de simples curieux – attendaient avec impatience des nouvelles du robot Curiosity, qui devait se poser vers 1h20 sur Mars pour entamer une nouvelle mission d’exploration. Qu’il s’agisse du centre de contrôle de l’agence spatiale américaine situé en Californie, des dizaines de milliers de personnes rassemblées à Times Square, à New York – oui, Times Square remplit en pleine nuit pour suivre une mission scientifique! -, ou encore les innombrables internautes qui avaient les yeux rivés sur les retransmissions sur le web, le moment était historique.

Un robot casse-cou s’approche de Mars

L’agence spatiale américaine (NASA) et ses partenaires internationaux sont à quelques jours d’accomplir un véritable exploit à plusieurs dizaines de millions de kilomètres de la Terre : la sonde Curiosity, lancée en novembre dernier, doit se poser sur Mars à 1h31, dans la nuit de dimanche à lundi, marquant ainsi le début des opérations du plus grand robot mobile jamais envoyé à la surface de la planète rouge. L’engin cherchera entre autres à évaluer la capacité martienne d’abriter la vie. La communauté scientifique se croise les doigts et espère que tout se passera bien.

De la vie sur Mars ? Pas tout à fait.

C’est officiel : du carbone organique, soit l’un des ingrédients de base de la vie, a été retrouvé dans des météorites provenant de Mars. Si la planète rouge fait l’objet de recherches approfondies depuis près de 40 ans pour tenter d’y trouver des traces de vie extraterrestre, il n’est pas question de la découverte d’organismes étrangers, ou même de fossiles de micro-organismes ayant grandi sur une autre planète que la Terre. Selon des chercheurs ayant examiné des fragments de roche martienne s’étant écrasés sur Terre, il y aurait bien des traces de carbone organique, soit, mais pas sous forme biologique.

La propagation de la vie dans l’univers est soudainement moins probable

Les probabilités de l’existence d’une vie extraterrestre dans un système solaire non loin de la Terre s’amenuisent; si les chercheurs estiment toujours que des conditions propices à la vie puissent exister sur la « super Terre » du système solaire Gliese 581, il serait désormais peu probable que ces conditions existent sur d’autres planètes de ce système situé à une vingtaine d’années-lumière de notre planète.

Titan dévoile de nouveaux secrets

Une structure unique dans le système solaire : voilà ce qu’on découvert des chercheurs français à propos de Titan, cette lune de Saturne contenant une atmosphère de méthane et des océans formés du même gaz sous forme liquide. Le satellite presque aussi gros que Mars possèderait ainsi non seulement des saisons, mais également une structure atmosphérique semblable à celle de la Terre.

Les astronomes prévoient des milliards de planètes semblables à la Terre

Cent milliards d’exoplanètes; le nombre est – littéralement – astronomique. Il s’agit toutefois d’une estimation du nombre de planètes que compteraient les autres systèmes solaires de notre galaxie, la Voie lactée, selon une étude dont les résultats ont été annoncés mercredi.

La recherche de vie extraterrestre reprend en Californie

Les yeux – et surtout les oreilles – du programme SETI sont de nouveaux tournés vers les cieux. L’Allen Telescope Array (ATA), la série de radiotélescopes utilisés dans le cadre de l’effort scientifique Search for Extraterrestrial Intelligence, reprendra en effet ses activités, une bonne nouvelle pour les astronomes professionnels et amateurs de la planète.

Nouvelle trace d’eau sur la planète rouge

C’est de nouveau confirmé : il y a bel et bien eu de l’eau sur Mars. Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA, l’agence spatiale américaine, a révélé mercredi que la sonde Opportunity, qui arpente la planète rouge depuis plusieurs années, avait découvert une veine d’un minerai dont le dépôt indique la présence d’eau.

Une autre sœur pour la Terre en zone habitable ?

Y’a-t-il une forme de vie ailleurs dans l’Univers? La question est à nouveau relancée depuis l’annonce, ce lundi, de la découverte d’une nouvelle planète potentiellement habitable dans un autre système solaire.

Curiosity en route vers Mars

L’humanité a une fois de plus envoyé un robot vers les cieux. Placé dans la coiffe d’une fusée Atlas V, la sonde internationale Curiosity s’est envolée sur un pilier de flammes vers l’espace, samedi matin, emportant en elle une panoplie d’instruments destinés à tester la capacité de Mars, la planète rouge, à accueillir la vie. L’engin multifonctions devrait se poser sur le sol martien dans moins de neuf mois, soit en août prochain.

Le robot Curiosity prêt pour le décollage vers Mars

L’agence spatiale américaine (NASA) s’affère aux derniers préparatifs en vue du lancement vers Mars de son robot mobile le plus performant jusqu’à maintenant. Le robot du Mars Science Laboratory, chargé d’examiner l’un des secteurs les plus intrigants de la planète Mars, décollera le 25 novembre prochain à 10 h 25 (heure de l’Est) de la Floride.

La NASA se prépare au lancement de son prochain robot martien

Reuters rapporte que la sonde Mars Science Laboratory, le nouvel engin de 2,5 milliards $ US de l’agence spatiale américaine, la NASA, est arrivée jeudi sur son pas de tir floridien, en prévision de son lancement du 25 novembre. Le robot mobile doit examiner si Mars est capable (ou a été capable) d’abriter la vie.