Tag: "planète rouge"

Des microbes en mesure d’ »envahir » Mars

Des bactéries terrestres pourraient rapidement coloniser la surface de Mars, selon de nouvelles recherches scientifiques effectuées à bord de la Station spatiale internationale. En fait, les travaux sur une colonisation bactérienne de la planète rouge ne font pas partie des plans pour terraformer le monde extraterrestre en vue d’une occupation humaine. Trois équipes ont plutôt tenté de comprendre comment empêcher les microbes terrestres d’obtenir un aller simple vers Mars à bord de sondes et de vaisseaux spatiaux.

Mars, ancienne planète océanique?

Un océan de grande taille a-t-il déjà recouvert les plaines du nord de la planète Mars? L’idée fait l’objet d’un vif débat depuis une vingtaine d’années chez les scientifiques, et une nouvelle étude de Lorena Moscardelli, une géologue de l’Université du Texas à Austin offre une preuve supplémentaire venant étayer l’hypothèse.

Un lac martien semblable à la Terre préhistorique

L’environnement examiné au fond du cratère de Gale, sur Mars, par le robot américain Curiosity, est semblable à celui d’un lac depuis longtemps asséché, et pourrait avoir permis la survie de microbes appelés chimiolithoautotrophes – s’ils avaient été présents sur place.

L’Inde en route vers Mars

L’Inde a franchi mardi une nouvelle étape dans sa progression au sein du club sélect des nations spatiales, alors que sa fusée PSLV (Polar Satellite Launch Vehicle) s’élançait avec succès de son pas de tir en direction de Mars.

La vie sur Terre pourrait avoir débuté sur Mars

Sommes-nous tous des Martiens? De nouvelles preuves scientifiques portent du moins à le croire, alors que la vie terrestre pourrait bien trouver son origine sur la Planète rouge. Selon ce qu’a présenté jeudi le professeur Steven Benner lors de la conférence Goldschmidt, une forme oxydée du minerai molybdène, qui pourrait avoir été essentiel à l’origine de la vie, n’aurait été présent que sur la surface martienne, et non pas sur notre planète.

Mars, riche en oxygène… il y a 4 milliards d’années

Mars, riche en oxygène avant l’apparition des formes de vie modernes sur Terre? Une nouvelle étude publiée dans le journal scientifique Nature porte en effet à croire que la planète rouge aurait possédé une atmosphère riche du gaz essentiel à la vie telle que nous la connaissons, et ce il y a quatre milliards d’années, bien avant qu’une espèce bipède terrestre soit suffisamment avancée pour explorer les cieux à la recherche de mondes pouvant abriter la vie.

Des microbes résistants au froid offrent des indices quant à la présence de vie sur Mars

Des bactéries pourraient-elles survivre dans les températures glaciales de Mars? Une équipe de recherche estime que la découverte d’organismes bactériens réussissant proliférer dans le Haut-Arctique canadien, le tout à moins 15 degrés Celsius, pourrait bien laisser entrevoir une réponse positive à cette interrogation, et, donc, à la présence de formes de vie extraterrestre dans le système solaire.

Sur Mars, en 30 jours

Mars, la nouvelle frontière ultime de l’espace? Si l’agence spatiale américaine, la NASA, a récemment annoncé qu’elle désirait mettre sur pied un ambitieux programme de capture d’un astéroïde pour le ramener en orbite lunaire et y envoyer des astronautes pour l’explorer, bon nombre de scientifiques et d’explorateurs dans l’âme ont toujours le regard rivé vers la planète rouge, NASA y compris. Grâce à l’entrée en scène d’une équipe de chercheurs de l’Université de Washington, des hommes pourraient se poser sur Mars après seulement 30 jours de voyage.

L’Inde vise Mars

Après les États-Unis et la Russie, voilà que l’Inde envisagerait de mettre sur pied sa toute première mission vers Mars: l’annonce en a été faite de nouveau jeudi par le président indien Pranab Mukherjee, lors de l’inauguration de la nouvelle session parlementaire. Le décollage devrait avoir lieu au début de 2014.

Curiosity survit aux sept minutes de terreur et se pose sur Mars

La tension était palpable, dans la nuit de dimanche à lundi, alors que la NASA et des centaines de milliers d’astronomes amateurs et professionnels – ou de simples curieux – attendaient avec impatience des nouvelles du robot Curiosity, qui devait se poser vers 1h20 sur Mars pour entamer une nouvelle mission d’exploration. Qu’il s’agisse du centre de contrôle de l’agence spatiale américaine situé en Californie, des dizaines de milliers de personnes rassemblées à Times Square, à New York – oui, Times Square remplit en pleine nuit pour suivre une mission scientifique! -, ou encore les innombrables internautes qui avaient les yeux rivés sur les retransmissions sur le web, le moment était historique.

Un robot casse-cou s’approche de Mars

L’agence spatiale américaine (NASA) et ses partenaires internationaux sont à quelques jours d’accomplir un véritable exploit à plusieurs dizaines de millions de kilomètres de la Terre : la sonde Curiosity, lancée en novembre dernier, doit se poser sur Mars à 1h31, dans la nuit de dimanche à lundi, marquant ainsi le début des opérations du plus grand robot mobile jamais envoyé à la surface de la planète rouge. L’engin cherchera entre autres à évaluer la capacité martienne d’abriter la vie. La communauté scientifique se croise les doigts et espère que tout se passera bien.

De la vie sur Mars ? Pas tout à fait.

C’est officiel : du carbone organique, soit l’un des ingrédients de base de la vie, a été retrouvé dans des météorites provenant de Mars. Si la planète rouge fait l’objet de recherches approfondies depuis près de 40 ans pour tenter d’y trouver des traces de vie extraterrestre, il n’est pas question de la découverte d’organismes étrangers, ou même de fossiles de micro-organismes ayant grandi sur une autre planète que la Terre. Selon des chercheurs ayant examiné des fragments de roche martienne s’étant écrasés sur Terre, il y aurait bien des traces de carbone organique, soit, mais pas sous forme biologique.

Nouvelle trace d’eau sur la planète rouge

C’est de nouveau confirmé : il y a bel et bien eu de l’eau sur Mars. Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA, l’agence spatiale américaine, a révélé mercredi que la sonde Opportunity, qui arpente la planète rouge depuis plusieurs années, avait découvert une veine d’un minerai dont le dépôt indique la présence d’eau.

Le robot Curiosity prêt pour le décollage vers Mars

L’agence spatiale américaine (NASA) s’affère aux derniers préparatifs en vue du lancement vers Mars de son robot mobile le plus performant jusqu’à maintenant. Le robot du Mars Science Laboratory, chargé d’examiner l’un des secteurs les plus intrigants de la planète Mars, décollera le 25 novembre prochain à 10 h 25 (heure de l’Est) de la Floride.

La NASA se prépare au lancement de son prochain robot martien

Reuters rapporte que la sonde Mars Science Laboratory, le nouvel engin de 2,5 milliards $ US de l’agence spatiale américaine, la NASA, est arrivée jeudi sur son pas de tir floridien, en prévision de son lancement du 25 novembre. Le robot mobile doit examiner si Mars est capable (ou a été capable) d’abriter la vie.

Mars : la vie aurait pu se développer dans les cavernes

Une nouvelle étude de l’agence spatiale américaine, la NASA, laisse croire que si la vie a jamais existé sur Mars, elle se serait très certainement davantage développée sous la surface du sol. Ces résultats viennent chambouler les conceptions précédentes sur l’éventuelle apparition de la vie sur la Planète Rouge.

Il y aurait de l’eau liquide sur Mars, suggère la NASA

Dans le cadre d’un développement très important en matière d’exploration planétaire, l’agence spatiale américaine (NASA) a annoncé jeudi la possibilité de la présence d’eau liquide à la surface de Mars la planète rouge. Cette conclusion, à laquelle est parvenue une équipe de scientifiques américains et suisses, et dont l’étude a été diffusée dans la publication spécialisée Science, représente un grand pas en avant dans la découverte d’éventuelles sources de vie ailleurs que sur notre planète. Les données, captées par la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter, mèneront sans doute à un regain d’intérêt pour l’envoi de sondes additionnelles et, éventuellement, d’astronautes vers Mars. Dans une déclaration publiée sur le site Internet de la NASA, l’administrateur de l’agence, Charles Bolden, a indiqué que le programme d’exploration de Mars continuait à fournir des informations qui permettront un jour de déterminer si la planète rouge peut abriter la vie.