Tag: "cité des arts du cirque"

Cuisine & confessions: le nouveau spectacle des 7 doigts

Après Intersection, présenté pendant Montréal Complètement Cirque, les 7 doigts nous proposent une deuxième nouvelle création cette année: Cuisine et confessions. Autour d’une grande table de cuisine, les neuf artistes présents sur scène viendront partager leurs anecdotes liées à la nourriture. Ce spectacle se veut aussi multisensoriel et mettra de l’avant l’odorat en ouvrant l’appétit du public en cuisinant sur scène.

Cirque – Une nouvelle année, un nouvel espace de création

La saison 2014-2015 de la Tohu s’est ouverte avec l’atelier de création de l’École nationale de cirque. Chaque année (ou presque), l’école permet à quelques étudiants de l’école de vivre l’expérience de la création complète d’un spectacle avec un metteur en piste. Cet atelier permet aux étudiants d’essayer de nouvelles techniques et de tester de nouveaux agrès.

Montréal complètement cirque – Trois spectacles pour combler votre soif de voltige

À mi-parcours du festival Montréal Complètement Cirque, voici une petite sélection des spectacles à voir en ce moment.

Montréal complètement cirque – Des spectacles pour tous

La programmation variée du festival permet de présenter une grande diversité des arts du cirque. Chaque spectacle est différent, aucun ne se ressemble. Si le spectacle sous chapiteau de Midnight Circus est parfait pour les familles et les jeunes enfants avec sa grande variété de numéros, la compagnie Le Montfort prend comme point de départ de son spectacle un accident tragique en se basant uniquement sur l’acrobatie.

L’École nationale de cirque donne rendez-vous

L’École nationale de cirque présente ses rendez-vous annuels de haut calibre avec les deux spectacles des finissants, L’abri et La matrice de Morphée. Les 31 artistes terminant leur formation en 2014 présentent leurs numéros au public avant de rejoindre les plus grandes compagnies de cirque au monde. Cette année, les mises en pistes sont signées par deux chorégraphes de danse, ce qui influence beaucoup ces deux spectacles.

Montréal Complètement Cirque dévoile ses couleurs sous le chapiteau

C’est avec toujours autant d’entrain et de passion que Nadine Marchand, directrice du festival, et Stéphane Lavoie, directeur de la TOHU, ont dévoilé la programmation de la nouvelle édition de Montréal Complètement Cirque. Après cinq ans d’existence, l’entrain et la bonne humeur sont la base de ce rassemblement qui contribue à faire de Montréal l’une des capitales des arts du cirque. Cette année, la programmation est une fois de plus d’un haut niveau et permet d’obtenir un bon aperçu de la diversité des arts du cirque.

Place au groupe de joyeux saltimbanques

La compagnie australienne Circus Oz a été créée il y a 36 ans, mais c’est la première fois que ses membres font escale à Montréal. Avec From The Ground Up, la troupe présentent un spectacle débordant d’énergie rassemblant 13 artistes et musiciens. Présenté dans le cadre de Montréal en Lumière, c’est exactement la dose de bonne humeur qu’il faut en cette période de l’année.

Coeur à la TOHU: Robert Lepage abat ses cartes

Robert Lepage et Ex Machina présentent en première nord américaine leur pièce Cœur, deuxième partie de la tétralogie Jeux de Cartes. Deux histoires se déroulent en parallèle et nous transportent du Québec actuel à la France et l’Algérie de la fin du XIXe siècle sur un fond d’histoire d’amour.

Pique en première québécoise à la TOHU

Première pièce de la nouvelle tétralogie Jeux de Cartes créé par Robert Lepage, Pique aborde le thème de la guerre. L’action se passe en 2003 à Las Vegas, au moment de l’annonce du bombardement de Bagdad. Les réalités très différente des deux villes sont rapprochées par les dilemmes vécus par les six personnages.

Robert Lepage dévoile ses nouvelles créations

Robert Lepage a eu comme commande de réaliser une pièce pour le réseau 360°, qui rassemble 13 salles de spectacle circulaires. Sa création: la tétralogie Jeux de cartes, quatre pièces de théâtre qui aborde chacune un univers différent inspiré des quatre familles de cartes à jouer.

Retour sur les planches de Traces, des 7 doigts de la main

Il y a 10 ans, les 7 doigts inaugurait la Tohu, puis y présentait en 2006 le spectacle Traces en première mondiale. Depuis sept ans et après plus de 1 600 représentations, les cinq artistes de la distribution originale ont été remplacées par sept nouveaux. Ils reviennent à Montréal pour le temps des Fêtes et nous présentent la dernière version du spectacle, acclamée à New York.

La TOHU lance sa 10e saison

La compagnie suisse Zimmermann & De Perrot a eu l’honneur d’ouvrir la 10e saison de la TOHU avec son spectacle Hans was Heiri. Après un passage remarqué à Paris et à Londres, ces clowns burlesques viennent pour la première fois à Montréal.

La Tohu fête ses 10 ans

Depuis la présentation de Loft des 7 doigts de la main en 2004, la Tohu n’a cessé de présenter des spectacles de haut niveau provenant du monde entier. Les plus grandes compagnies de cirque international sont passées par là, et de nombreuses troupes québécoises ont pu utiliser ce tremplin pour se faire connaître ailleurs. Mais dans ces 10 ans, la Tohu est également restée très ancrée dans le quartier Saint-Michel en développant la cité des arts du cirque qui accueille maintenant le Cirque du Soleil et l’École Nationale de Cirque. Elle a su créer une communauté d’habitants du quartier et contribue à revitaliser le complexe environnemental et l’ancienne carrière.

Montréal complètement cirque – Un homme, un cirque, un univers

Pas étonnant que le spectacle de David Dimitri, l’Homme-Cirque, ait été acclamé dans le monde entier. Cet artiste funambule a monté un véritable spectacle poétique et comique, qu’il gère entièrement seul – éclairage et musique compris.

Montréal complètement cirque – Attrape-moi, une cure de jouvence et un avant-goût de vacances

La jeune troupe de Flip FabriQue nous offre une bouffée de fraîcheur, une montée d’adrénaline, bref, un pur moment de bonheur, avec un spectacle vivifiant qui saura marquer de son empreinte la création circassienne d’aujourd’hui.

Mi Otro Yo, le rêve impossible

Luis Javier et Miguel Cordoba sont frères. Frères jumeaux, plus précisément. Acrobates, jongleurs, équilibristes, et surtout rêveurs, les deux hommes sont de passage à la TOHU, cette Cité des arts du cirque, durant la semaine de relâche, afin d’y présenter leur spectacle en duo (ou en solo?) Mi Otro Yo. Pour enfants, tout d’abord, mais également pour adultes.

Festival mondial du cirque de demain – Buffet gastrono…cirque

Tel un bon restaurant auquel on ne se lasse pas de retourner, le Festival mondial du cirque de demain s’impose comme un incontournable de la programmation de cirque montréalais. En effet, pour le spectateur, le plaisir est presque garanti. En présentant une sélection des meilleurs numéros du Festival mondial du cirque de demain de Paris, un concours international prestigieux où artistes et acrobates viennent de tout acabit se surpasser, l’édition spéciale montréalaise, pour rester dans l’analogie culinaire, est donc comme un buffet où l’on aurait un choix varié… mais uniquement des meilleurs plats! Une valeur sûre, donc, pour l’amateur connaisseur ou non du cirque.

Raoul revient à la TOHU

James Thiérrée revient à Montréal deux ans après son premier passage écourté suite à une blessure. L’artiste interprète de nouveau son spectacle solo ​Raoul​, sa troisième création au sein de la Compagnie du Hanneton, dans une version rehaussée et mise à jour après une première mouture fort appréciée.

La flèche au cœur rate la cible

Devenus des incontournables de la tradition circassienne de Montréal, les spectacles annuels de l’École nationale de Cirque de Montréal constituent, chaque année, de véritables plaisirs à découvrir. Victime de son succès, l’École présente maintenant deux spectacles distincts afin de bien mettre en valeur ses étudiants finissants et de ne pas alourdir la soirée des curieux. Début juin 2012, c’est donc un rendez-vous à la Tohu pour La flèche au cœur et Génération 2.0.

Circus Incognitus – Le clown n’a jamais été aussi attachant

Pendant la relâche scolaire, et jusqu’au 11 mars, Jamie Adkins présente à la TOHU son captivant numéro de clown, Circus Incognitus. Depuis sa création il y a cinq ans, le spectacle a été présenté plus de 600 fois dans 14 pays. Un one-man-show qui fait craquer les gens de tous les âges!

C!RCA, ou l’humanité mise à nu

La compagnie C!RCA nous présente son spectacle éponyme dans le cadre de Montréal en lumière. Après son très remarqué Wunderkammer, acclamé l’an passé pendant le festival Montréal complètement cirque, la troupe revient à la Tohu du 15 au 23 février avec cette nouvelle pièce, pour notre plus grand bonheur.

HA HA HA… pour s’évader des Ho ho ho!

Fidèle à sa tradition des Fêtes, la Tohu présente, du 20 décembre au 5 janvier, un spectacle plus familial, destinés aux petits et grands. La troupe belge Okidok vous invite à venir apprécier son spectacle HA HA HA, une ode à l’humour en duo et à l’art clownesque.

L’empire du Milieu à la TOHU

La Chine et le kung-fu ont pris d’assaut le quartier Saint-Michel mercredi soir, pour la présentation du spectacle Chi of Shaolin : Tale of the Dragon. La foule, stupéfaite et émerveillée, a pu découvrir l’incroyable talent et l’immense discipline de la troupe orientale, savamment dirigée par Guy Caron, un des pionniers du célèbre Cirque du Soleil.

Montréal complètement cirque – Wunderkammer / C!RCA – Entre l’inédit et le déjà-vu

Le 7 juillet dernier à la TOHU, la deuxième édition du festival Montréal Complètement Cirque ouvrait ses portes avec Wunderkammer, la nouvelle création de la compagnie australienne C!RCA. Sous la direction artistique de Yaron Lifschitz, sept généreux artistes se sont aventurés dans une véritable mise à nu devant un public fébrile.

Pomme grenade, une cuvée de haut niveau

Combattre la guerre et ses démons par les rêves d’enfance et l’acrobatie, tel est le défi qu’a relevé Marie-Josée Gauthier en signant la mise en piste de Pomme grenade. Mettant en scène les 19 finissants de l’École nationale de cirque, ce spectacle présenté à la Tohu nous plonge dans un univers intéressant et surprenant, tout en nous dévoilant de nouveaux talents dans le monde du cirque.

Messa, un bon cru

Quand on entre dans l’espace circulaire de la Tohu, un groupe mystérieux circule sur la scène et dans le public, il avance à petits pas, serré, et s’adresse aux spectateurs en chuchotant. Sur la scène un garçon à l’air hagard tient une cloche, il nous observe.

Boom Town : acrobaties et poussière de l’Ouest

Pour son tout dernier spectacle à la TOHU, la troupe américaine Cirque Mechanics nous transporte dans l’univers des chercheurs d’or des plaines de l’Ouest, le tout à l’aide de personnages plus grands que nature, de chorégraphies et d’acrobaties qui se succèdent à un rythme effréné. S’adressant à un public familial, Boom Town offre un divertissement simple et honnête qui aura le mérite de garder l’attention de toute la famille du début à la fin.

Émerveillement circassien

On peut sans problème affirmer que la TOHU, la Cité des arts du cirque, se trompe rarement dans ses choix de spectacles. Une fois cela établit, il survient tout de même d’excellentes surprises, des spectacles d’une telle profondeur et d’une telle beauté que le cirque fait littéralement place au théâtre; où le spectateur s’envole de son siège pour être transporté dans un univers stupéfiant de décors mobiles, d’immenses créatures animales et, surtout, pour pénétrer au fond de l’esprit d’un génie. Cet instant de merveilleux, c’est Raoul, de James Thiérée.

La tête dans les nuages, sous la neige

Ils sont là, émules d’hommes-oiseaux, suspendus entre ciel et terre, à quelques pas de l’envol. Les sept funambules du Fil sous la neige faisaient leur premier pas sur la piste de la TOHU mardi soir – ou plutôt, au-dessus de la piste -, et le public est facilement conquis par cet art difficile qu’est celui du fil de fer. Dans un contexte d’hommage à un membre sérieusement blessé de la troupe, Le fil sous la neige offre une poésie légère, tranquille, mais poignante.

Psy, l’émerveillement et la folie

Réinventer le cirque est loin d’être une sinécure. Disparus les animaux et les dompteurs de tigres; le cirque contemporain est devenu un espace de réflexion, d’introspection, de révélation. Psy, du collectif Les 7 doigts de la main, c’est à la fois tout ça, et beaucoup plus encore. Véritable voyage au centre de l’esprit, Psy réussit par le cirque à nous offrir une nouvelle perspective sur les maladies mentales et les démons intérieurs que doivent combattre ceux qui en souffre. Le tout au sein d’une performance scénique exécutée avec brio.