Navigation : Vie tentaculaire

À la une
0

Montréal comme vous ne l’avez jamais mangée

Montréal, ce sont des institutions, un secteur culturel, une économie, des infrastructures, mais aussi une façon d’attraper ses habitants par les tripes. De nourrir leur âme, peut-être, sans oublier de remplir leur estomac. Dans le cadre de série d’événements Possibles, le chef Antonin Mousseau Rivard veut réinventer la façon de « manger montréalais ».

Vie tentaculaire
0

Quand le Sud se fait meurtrier

Vaccins injectés, crème solaire appliquée et eau embouteillée en main, le Sud n’en demeure pas moins une destination sans risques. Tuée lors de l’atterrissage d’un avion dans les Antilles, attaqué par des abeilles au Costa Rica ou séjourner dans un paradis transformé en terrain de jeu du narcotrafic au Mexique, mieux vaut savoir où on part en voyage.

À la une
0

L’anti-tourisme a le vent dans les voiles en Europe

Alors que le Vieux Continent ploie sous une vague de chaleur surnommée Lucifer, les esprits s’échauffent eux aussi alors qu’une vague antitouristique prend place dans certaines des destinations les plus prisées d’Europe. Mais malgré que la « phobie des touristes » est en passe de devenir un phénomène estival, l’Organisation mondiale du tourisme (UNWTO) a défendu le secteur et demandé aux autorités à en faire davantage pour encadrer la croissance de façon durable.

Vie tentaculaire
0

Gosebuster, la bière de l’été

Pendant la canicule, les bières fortes de microbrasseries ne font pas le poids contre les bières légères des grandes marques. Le Trèfle Noir de Rouyn-Noranda a créé un bon compromis: la Gosebuster.

Vie tentaculaire
0

Des milliers de « volontaires » n’ont pas lu les conditions d’utilisation

Lisez-vous les conditions d’utilisation? Probablement pas. Personne ne le fait. Et donc, inévitablement, 22 000 personnes se sont retrouvées légalement contraintes d’effectuer 1000 heures de travaux communautaires, y compris le nettoyage de toilettes dans des festivals, racler des gommes à mâcher collées sur le pavé et « dégager manuellement des occlusions dans les égoûts ».

Vie tentaculaire
0

Haute Tension, le jeu survolté

Au premier abord, jouer à Haute Tension n’a rien de bien excitant. Après tout, si travailler chez Hydro-Québec peut être un choix de carrière intéressant et stimulant, on laisse rarement entendre que gérer un réseau électrique ouvrait la voie à de folles aventures, encore moins lorsque l’expérience est transposée sous la forme d’un jeu de société. Et pourtant, Haute Tension, publié par l’éditeur Edge, réussit le pari de combiner de façon fort intéressante la gestion de ressources, le hasard des cartes et des actions des autres joueurs, ainsi que certaines considérations environnementales.

1 2 3 9