Navigation : Société

À la une
1

Attentats de Paris: Salah Abdeslam refuse de parler

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre, a refusé de s’exprimer vendredi lors de son premier interrogatoire devant les juges d’instruction à Paris, une étape qui était très attendue, six mois après les attentats dans la capitale française.

Société
0

Google contre la mondialisation du droit à l’oubli

Google a annoncé jeudi engager un recours contre l’injonction qui lui est faite par la CNIL (l’autorité française de protection des données personnelles) de déréférencer certains résultats de recherche sur toutes les extensions de son moteur de recherche, portant devant la justice le débat sur la portée géographique du « droit à l’oubli ».

Société
0

Quand les sarcasmes renforcent les croyances

En Europe, des magazines parmi les plus sérieux affichent régulièrement des unes sensationnalistes qui promettent de révéler les secrets des francs-maçons et autres pouvoirs de l’ombre, alimentant toujours plus l’intérêt du public pour les théories du complot.

Société
0

Vers le mariage pour tous au Mexique

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a annoncé mardi qu’il voulait réformer la constitution pour autoriser dans tout le pays le mariage entre personnes du même sexe, jusqu’ici limité à certaines régions.

Société
0

Le CIO ordonne de nouveaux tests pour dopages, 31 athlètes menacés

Trente et un athlètes inscrits dans six disciplines des Jeux olympiques de Pékin risquent de se voir interdits de participation aux JO de Rio de Janeiro en août après la décision du Comité international olympique de procéder à de nouveaux examens sur 454 échantillons prélevés lors des épreuves en 2008.

À la une
0

Déambulation dans les friches du monde

Loin d’être une entité homogène, la ville recèle des espaces non déterminés et délaissés : des friches, des terrains vagues parfois sans nom, mais non sans identité. À propos du terrain vague, la coorganisatrice du colloque Imaginaire du terrain vague présenté lors du dernier congrès de l’Acfas, Élise Lepage, soutient que « c’est une sorte de trou noir du développement urbain, perçu comme une tumeur qui pourrait gagner le reste de la ville. Une sorte de « nowhere », un espace vide où se produit un phénomène de « dévoration » (comme dans dévorer) et qui pourrait bien être le centre du monde ».