Navigation : Société

À la une
2

Un revenu universel garanti qui rend heureux… mais qui ne pousse pas à travailler

L’agence Kela, qui gère la sécurité sociale en Finlande, a récemment publié les résultats d’un projet pilote de revenu universel garanti mené pendant deux ans afin d’en apprendre davantage sur les méthodes disponibles pour réduire le chômage. Les fonctionnaires rapportent que le fait de fournir un revenu garanti sans conditions plutôt que des prestations de chômage ou de l’aide sociale les rendaient plus heureux et moins stressés, mais que cela n’augmentait ou ne réduisait pas les chances de trouver un emploi.

Société
0

L’aviation verte, plus qu’une simple idée

Les voyages en avion ont été souvent accusés, non sans raison, de contribuer significativement au réchauffement climatique. Mais il existerait des stratégies pour réduire leur impact, à commencer par faire voler les avions… en ligne droite.

Vie tentaculaire
0

Non, il n’a pas fait plus froid que sur Mars

« Il fait plus froid que sur Mars! », ont martelé la semaine dernière plusieurs internautes, devant les températures glaciales qui frappaient une partie des États-Unis et du Canada. Les Martiens protesteraient, constate le Détecteur de rumeurs.

À la une
1

L’UNICEF lance une campagne mondiale contre l’excision

L’UNICEF, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, en appelle aux gouvernements de la planète pour mettre fin aux mutilations génitales des femmes, et ainsi éliminer ce triste phénomène d’ici 2030, épargnant du même coup des dizaines de millions de filles à risque.

Société
0

Bientôt dans vos rues: des bouchons de voitures autonomes

Si vous pensez que les rues sont encombrées dans les centres-villes en ce moment, attendez que les voitures autonomes ne se multiplient, et qu’elles se mettent à tourner en rond pour éviter de devoir payer des frais de stationnement élevés dans les centres urbains.

Société
0

L’homme de Denisova fabriquait-il des bijoux?

Une caverne d’Asie a révélé que l’homme de Denisova, un de nos plus proches cousins, avait occupé l’endroit pendant plus de 250 000 ans. Mais la particularité de cette longue datation réside dans le fait qu’on n’a guère plus d’os de Dénisoviens qu’avant.