Navigation : Environnement

Environnement
1

Les vagues de froid sont moins intenses qu’avant

Certains ont cru pouvoir utiliser la vague de froid qui a frappé l’Est de l’Amérique du Nord comme une « preuve » contre le réchauffement climatique. Mais ils ont oublié la deuxième partie de l’équation: de telles vagues de froid… sont moins froides qu’il y a un siècle.

Environnement
0

Exploitation pétrolière dans les trois océans? Pas si vite

Le gouvernement Trump a réouvert la semaine dernière à l’exploitation pétrolière et gazière la majeure partie des eaux de l’Atlantique, du Pacifique et de l’Arctique qui sont riveraines des États-Unis. Mais que ces régions soient soudainement ouvertes à l’exploitation ne veut pas dire qu’il y aura exploitation.

Environnement
1

Réchauffement: les modèles les plus pessimistes seraient les meilleurs

Ces dernières années, les modèles pour prédire l’évolution future du climat se sont multipliés. Lesquels sont les plus fiables? Peut-être ceux qui prédisent le pire, viennent de conclure deux experts en cycles environnementaux de l’Université Stanford. S’ils ont raison, cela impliquerait un réchauffement de 10 à 20% plus élevé que ce qui est traditionnellement annoncé.

Environnement
1

Une campagne des frères Koch aux frontières du Québec

Aux États-Unis, les frères Koch sont la bête noire des environnementalistes: grands mécènes des mouvements climatosceptiques, ils sont aussi de généreux donateurs pour les candidats républicains opposés à toute forme de réglementation des carburants fossiles.

Environnement
0

Charismatiques et en voie de disparition

Le fait d’être un animal charismatique et très apprécié des familles n’empêche pas d’être en voie de disparition. Le lémurien, ce petit primate à la queue recouverte d’anneaux, qui vit uniquement dans les forêts de Madagascar, aurait vu, selon les estimations les plus pessimistes, sa population dégringoler de « quelques centaines de milliers » à environ 3000 en quelques décennies.

Environnement
0

Vague de chaleur… au Groenland

Pendant qu’une vague de froid tombait sur la France et la Scandinavie, la température au Groenland était la semaine dernière de… plus de 40 degrés au-dessus de la normale.