Navigation : Moyen-Orient

À la une
0

L’Iran attaque des bases américaines… puis tente une désescalade

La planète a retenu son souffle, mardi soir, alors que les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de l’Iran, ont revendiqué le tir d’une quinzaine de roquettes contre au moins deux bases irakiennes abritant des troupes américaines. Ni l’armée américaine, ni l’armée irakienne n’ont fait état de victimes, pas plus que l’armée canadienne, qui stationne des troupes dans le pays.

À la une
0

Téhéran se retire entièrement de l’accord sur le nucléaire

L’appel au calme lancé par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, dans la foulée de l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani, n’aura pas été entendu: le gouvernement iranien a annoncé dimanche qu’il ne se sentait plus lié par les dispositions de l’accord sur le nucléaire concernant le nombre maximal de centrifugeuses pouvant être utilisées dans le cadre de ses activités d’enrichissement d’uranium.

À la une
0

11 millions de Syriens en attente d’aide humanitaire

Huit ans après l’éclatement de la guerre civile syrienne, qui a fait plusieurs centaines de milliers de morts, la violence et la misère se poursuivent dans ce pays du Proche-Orient. Selon les Nations unies, plus de la moitié de la population du pays a maintenant besoin d’aide humanitaire.

À la une
0

Le premier ministre libanais démissionne

Coup de théâtre au Liban, dans la foulée de plusieurs semaines de vives contestations populaires: le premier ministre, Saad al-Hariri, a fait savoir mardi qu’il entendait démissionner, ce qui impliquerait également la fin de son gouvernement.

À la une
0

Aucun espoir de déblocage du processus de paix au Moyen-Orient

Le ton est donné: selon l’envoyé des Nations unies au Moyen-Orient, Nickolay Mladlenov, le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens « est dans un impasse totale », et la question est si délicate qu’il existe un « risque accru de violence et d’escalade régionale ».

À la une
0

Plaidoyer onusien pour protéger l’accord sur le nucléaire iranien

Au moment même où Téhéran pourrait dépasser, dès jeudi, la limite d’uranium enrichi établie en vertu de l’accord sur le nucléaire conclu en 2015, voilà que la chef des affaires politiques des Nations unies lance un appel à préserver l’entente que Donald Trump semble vouloir torpiller par tous les moyens.

À la une Un pétrolier navigue en mer.
1

Détroit d’Ormuz: l’ONU appelle au calme en pleine enflure verbale

Calmer les esprits alors que ceux-ci s’échauffent: le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, s’est dit inquiet, jeudi, à la suite de l’attaque présumée contre deux pétroliers dans le détroit d’Ormuz, un mois après que quatre autres navires chargés d’or noir eurent été endommagés dans la même région.