Navigation : Maison-Blanche 2016

À la une
0

Peu de scrutateurs pro-Trump, même si « tout est truqué »

Donald Trump, qui ne cesse dire que les élections américaines sont « truquées », a demandé à ses électeurs, jusqu’ici sans grand succès, de se porter scrutateurs bénévoles dans un certain nombre d’États et notamment en Pennsylvanie, État clé pour le Parti républicain à la traîne dans les sondages.

Maison-Blanche 2016
0

Selon Mike Pence, la Russie joue bel et bien au pirate

Mike Pence, colistier de Donald Trump sur le ticket républicain en vue de l’élection présidentielle américaine du 8 novembre, voit l’oeuvre de la Russie dans de récents piratages informatiques en rapport avec le scrutin, contredisant le magnat de l’immobilier, qui dit douter de l’implication de Moscou.

À la une
0

Démocratie et féminisme, clament les démocrates

Quoiqu’on dise pour critiquer la candidate démocrate Hillary Clinton, il y aura toujours quelqu’un pour nous rappeler qu’elle est bien moins pire que le candidat républicain Donald Trump. N’empêche que pendant que le parti démocrate se contredit pour le pouvoir, le citoyen moyen reste captif de l’industrie du crédit, ancrée dans la société américaine bien avant que le candidat grossier pose sa candidature.

Maison-Blanche 2016
0

Impôts: Buffet répond à Trump

Le milliardaire américain Warren Buffett a réfuté lundi les accusations du candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump selon lesquelles il avait bénéficié d’une « énorme déduction » fiscale qui lui avait permis d’échapper à l’impôt sur le revenu.

À la une
0

WikiLeaks prévoit un « grand coup » pour les élections américaines

Le lanceur d’alerte Julian Assange a annoncé mardi que WikiLeaks, l’organisation qu’il a fondée en 2006, ferait d’ici à l’élection présidentielle du 8 novembre aux États-Unis des révélations sur le processus électoral mais également sur les activités d' »organisations puissantes » dans différents pays.

À la une
0

Clinton-Trump, un premier débat crucial de la campagne

Traversant une passe difficile, Hillary Clinton participera lundi à son premier débat télévisé de l’élection présidentielle américaine face à Donald Trump, un rendez-vous au cours duquel la candidate démocrate va devoir rassurer ses partisans et montrer que son adversaire républicain n’a pas l’étoffe d’un homme d’État.