Navigation : Théâtre / Cirque

Théâtre / Cirque
0

Production du Théâtre Le Clou, Assoiffés, écrit par Wajdi Mouawad en collaboration avec le metteur en scène Benoit Vermeulen, tourne au Québec et à l’international depuis 2006. Après plus de 250 représentations, on ne pensait pas le revoir à Montréal, et pourtant le Théâtre Denise-Pelletier l’a programmé pour trois semaines!

Théâtre / Cirque
0

La Chapelle Scènes Contemporaines se démarque toujours un peu des salles de spectacles mêmes les plus expérimentales. Pourtant, les dimensions plus restreintes des lieux et sa discrète présence sur la rue sont loin d’être le reflet de l’exubérante créativité qui y trouve son nid. Fidèle à son habitude, cette scène très contemporaine n’a pas peur de présenter des œuvres à la fois extravagantes, expérimentales et franches. C’est exactement ce que propose ACTION MOVIE, en mêlant habilement anti-oppression, féminisme, remise en question profonde – et humour!

Théâtre / Cirque
0

Celles et ceux qui me connaissent savent que le Prospero reste (et continuera certainement d’être) l’un de mes théâtres préférés à Montréal. La diversité des pièces offertes, la qualité des spectacles, ainsi que le talent des comédiens et autres praticiens du théâtre qui s’y produisent contribuent certainement à cette excellente réputation que je n’ai pas peur de défendre à tous vents. Aussi, c’est non sans un certain désarroi que j’ai assisté à la pièce Act of God, qui bien qu’elle laissait promettre de grands moments dramatiques, s’est traduite en une déception aussi vive et froide qu’un matin de janvier.

Théâtre / Cirque
0

Tout a commencé avec Un, Deux et Trois, une trilogie sur l’identité personnelle et collective. Puis, vinrent Ils étaient quatre et Cinq à sept, deux pièces qui parlent de rencontres, de vie d’adulte et d’amitié. Mani Soleymanlou présente donc la finale de ce cycle d’écriture, 8, jusqu’au 28 janvier à la Cinquième salle de la Place des arts.

Théâtre / Cirque
0

« La poupée matérialise un antagonisme dramatique, celui d’un corps qui fait le lien entre l’érotisme et la mort. » La conceptrice Gisèle Vienne écrit ces mots dans le programme de la pièce de théâtre Jerk, donnant ainsi une signification lourde et troublante à des jouets d’enfant. C’est que Jerk, solo de marionnettiste, raconte l’histoire de Dean Corll, un tueur en série qui était reconnu pour offrir des bonbons aux enfants.

1 2 3 9