Navigation : Culturel

Cinéma / Télévision
1

Cinémania 2018 – Plaire, aimer et courir vite: de l’amour sans mal

L’amour, sous toutes ses coutures, a toujours été au centre du cinéma de Christophe Honoré, qu’il n’est plus nécessaire de présenter dans le milieu du cinéma français. Pourtant, l’homosexualité a toujours été beaucoup plus suggérée qu’entièrement assumée, et c’est après avoir lui-même exploré les capacités et les limites de son art qu’il a enfin décidé d’attaquer le sujet de plein front. En découle Plaire, aimer et courir vite, une œuvre imparfaite qui risque néanmoins de marquer les esprits.

Théâtre / Cirque
1

Huff, le regard impitoyable

Personne ne devrait avoir envie de rédiger la critique de la pièce Huff, récemment jouée à La Licorne. Non pas parce que l’oeuvre est mauvaise, bien au contraire, mais parce que l’on préférerait enterrer et oublier la réalité qui y est dépeinte.

Littérature
3

Autel California: un jukebox d’images

La musique constitue un excellent miroir de la société, et l’évolution drastique du rock entre les années 1950 et 1970 reflète à merveille les remous et les bouleversements de cette époque trouble, que la bande dessinée Autel California nous permet de revivre.

Théâtre / Cirque
1

La convivialité: rendre à l’orthographe sa vraie valeur

Écrire sans fautes. C’est ce que les enseignantes apprennent aux enfants depuis longtemps. Des fautes. Pas des erreurs. Des fautes. Car l’un est fautif de ne pas savoir l’orthographe d’usage. Et pourquoi? Qui a pris la décision, il y a bien longtemps, de mettre un X à hibou ou à cheveux, lorsque ceux-ci sont au pluriel? D’où viennent toutes ces règles, mais, surtout, toutes ces exceptions?

À la une
1

House of Cards, saison 6: la deuxième saison de trop

Plus ou moins attendue, après l’éclatement de l’affaire #MeToo et la mise à l’écart de Kevin Spacey, l’acteur principal de la série pendant cinq saisons, la sixième déclinaison de House of Cards vient confirmer que toute bonne chose a une fin. Une fin souvent trop étirée, ennuyeuse et oubliable.

Cinéma / Télévision
0

Castlevania, saison 2: comme un petit goût cuivré

Chose promise, chose due: après à peine quatre épisodes pour la première saison, voilà que la télésérie d’animation Castlevania débarque sur Netflix pour une nouvelle fournée en huit parties. Amateurs de vampires, de sang qui gicle et d’aventuriers armés d’un fouet, cette deuxième saison est pour vous.

Littérature
2

Anthologie illustrée des animaux – La diversité en voie d’extinction

Le goéland mangeur de déchets, l’écureuil saboteur, la poule pondeuse, le chat thérapeute et le chien saucisse miniature sont-ils les animaux du futur ? Beau livre à feuilleter paisiblement avec toute la famille, Anthologie illustrée des animaux de Ben Hoare parue aux Éditions Hurtubise rend compte de cette vie sauvage que l’on risque de perdre par nombrilisme.

Musique
0

Horreur centenaire à la Maison symphonique

Verrouillez vos portes et vos fenêtres, le seigneur des vampires erre dans les environs! La Maison symphonique accueillait plus tôt cette semaine une nouvelle édition de ses projections cinématographiques accompagnées en musique avec la présentation de Nosaferatu le vampire, chef-d’oeuvre d’horreur de 1922.