Navigation : Culturel

À la une
1

The Disaster Artist, le monstrueux chef-d’oeuvre de James Franco

James Franco a un petit côté masochiste. Et nous aussi, probablement. Car pourquoi aller voir The Disaster Artist, si ce n’est pour revivre, à moitié mal à l’aise, à moitié morts de rire, la fantastique catastrophe ambulante qu’est The Room, le meilleur pire film de tous les temps?

À la une
1

Enterrer 2017, une tâche plus ardue qu’on le pense

Trump. Les allégations d’inconduite sexuelle. Trump. La Corée du Nord. Trump. La Coalition avenir Québec en avance dans les sondages. Encore Trump. Si la fin de l’année est habituellement propice à la parodie des événements survenus durant les 12 mois précédents, la tâche risque cette fois d’être particulièrement ardue. Qu’à cela ne tienne, Philippe Lemieux et ses collègues de Cabaret politique et bouffoneries sont à l’oeuvre pour pondre un spectacle Salut 2017! pas piqué des vers.

À la une
0

La lumière nordique exposée d’Oslo à New York

En deçà de ce phénomène observable avec des lunettes protectrices où la lune se place devant le soleil, l’éclipse du 21 août a altéré la perception des Nord-Américains. Cette dimension de la lumière abordée par le peintre Edvard Munch (1863-1944) transcende deux expositions, au Munch Museet de Oslo et au Met Breuer de New York, d’après la professeure à la University of Notre Dame de Rome, Ingrid D. Rowland dans le New York Review of Books à paraître le 7 décembre.

Littérature
0

En Chine, une nouvelle bibliothèque reluisante… mais peu de livres

Les premières images de la nouvelle bibliothèque de Binhai, dans la ville chinoise de Tianjin, avaient circulé bien au-delà des médias et réseaux sociaux sinophiles lors de son ouverture en octobre: un bâtiment futuriste blanc nacré qui s’étale sur six étages et plus de 33 000 mètres carrés. En son centre, un auditorium sphérique, qui porte le nom pas du tout flippant de « l’Œil », duquel partent des escaliers et étagères ondulées remplies de livres. Le résultat était époustouflant, du moins sur le papier.

Littérature
0

The Ice Merchant, une aventure taillée dans la glace

L’auteur américain Paul Moor, scientifique et professeur de médecine de formation, a décidé de s’intéresser à l’époque trouble où des cadavres destinés à la dissection et à la production de vaccins étaient transportés illégalement aux États-Unis, avec les risques que cela comportait. Le résultat, un roman intitulé The Ice Merchant, peine toutefois à trouver son erre d’aller.

Musique / Opéra
0

Musique – Un bijou perdu dans un écrin immense

Le 24 novembre dernier, à la Basilique Notre-Dame de Montréal, l’Orchestre baroque Arion présentait le deuxième concert de sa série montréalaise, dans le cadre du Festival Bach. Ce concert avait pour titre, Réjouissances et présentait les œuvres suivantes:

Théâtre / Cirque
0

Vic and Flo saw a bear: détresse et tendresses au fond des bois

Le film prisé du réalisateur québécois Denis Côté, Vic et Flo ont vu un ours (couronné par un Ours d’argent au Festival de Berlin en 2013) renaît ce mois-ci au théâtre Centaur dans une traduction/adaptation/mise en scène de Michael Mackenzie. Quand le cinéma s’invite au théâtre, on a droit à de belles et moins belles surprises.