Navigation : Littérature

Bande dessinée
0

Bitter Root: les tératologues d’Harlem

Certains l’apprécieront parce qu’elle est engagée, d’autres parce qu’elle est divertissante, mais quoi qu’il en soit, la bande dessinée Bitter Root, qui met en vedette une famille afro-américaine tentant de n’exorciser rien de moins que les démons du racisme, risque fort d’être votre premier coup de cœur de l’année.

Bande dessinée
0

Aux racines du rock, avec Elvis: ombre et lumière

Avec Elvis: ombre et lumière, l’ancien rédacteur en chef de Paris Match Patrick Mahé et Kent, le chanteur du groupe Starshooter, livrent une biographie en images qui rend un bel hommage à un artiste plus grand que nature, dont l’influence se fait encore sentir aujourd’hui.

À la une
0

Nécropolitains, apocalypse dans la Ville lumière

Ah, quoi de mieux, après un roman évoquant la colère et l’envie de tuer, et avant d’évoquer un essai abordant la terrifiante question de la lente autodestruction de notre civilisation, qu’un roman racontant la fin de notre civilisation et la multiplication de créatures ayant le besoin primal de consommer de la chair fraîche? Nécropolitains, de Rodolphe Casso, transforme suffisamment les clichés de l’univers des morts-vivants pour devenir un roman particulièrement prenant, où l’on découvrira la capitale française sous un tout autre angle.

Bande dessinée
1

Moon of the Moon: essai lunaire

Se décrivant comme un récit philosophique sur l’art et la création, Moon of the Moon du Chinois Li Chi Tak est un album au graphisme absolument superbe, mais dont le récit d’anticipation s’avère plutôt décousu.

Bande dessinée
0

Traverser l’autoroute, sur l’accotement de la vie

« Dis-lui que je l’aime! », lance André à son fils, en parlant de sa femme, qui est au bout du fil. « Mais qu’elle aille chier », pensera encore le père de famille. Cette déclaration et cette réflexion viennent particulièrement bien résumer Travers l’autoroute, une bande dessinée de Sophie Bienvenu et Julie Rocheleau tout juste lancée aux éditions La Pastèque.

Bande dessinée
1

Jack of Fables: l’heure des contes

Après avoir créé Fables, l’un des meilleurs comics pour adultes qui soit, le scénariste Bill Willingham continue de poser un regard étonnamment mature sur les personnages des contes de notre enfance, avec la série Jack of Fables.

Roman
0

Littérature – Quatre jours de rage raciale

Dans le Chicago de la fin des années 1960, où affirmer que le climat social est délétère relève d’un sacré euphémisme, Smokey Dalton, détective privé à ses heures, se retrouve avec un trio de cadavres sur les bras. Tout, bref, pour possiblement mettre le feu aux poudres, alors que font déjà rage des émeutes raciales meurtrières.

Roman
0

La mort de Roi: la colère en format papier

Roman puissant, roman émouvant, roman dérangeant: La mort de Roi, première oeuvre littéraire de Gabrielle Lisa Collard, vient un peu brasser la cage en mettant en scène Max, jeune femme en apparence tout à fait ordinaire, propre sur elle, respectueuse des normes, mais qui cache en fait un lourd secret.

Bande dessinée
0

Paul à la maison, le long crépuscule

La réputation de Michel Rabagliati n’est plus à faire. Bédéiste de talent, dont l’oeuvre a entre autres été immortalisée au grand écran, avec Paul à Québec, le voilà qui propose Paul à la maison,  plus récente déclinaison des aventures de son alter-ego « bédé-esque », dont la lecture laisse hélas un peu indifférent.

1 2 3 33