Navigation : FNC

Cinéma / Télévision
0

FNC – Stealing Alice: du beau et du faux

Plusieurs films québécois et canadiens ont été à l’honneur durant la 45e édition du Festival du nouveau cinéma. Parmi eux, Stealing Alice, une première immersion de l’artiste Marc Séguin dans la sphère cinématographique, propose un univers à la fois froid, aérien et compassé.

Cinéma / Télévision
0

FNC – Programme triple à l’Ex-Centris

Le Festival du Nouveau Cinéma présentait un trio de films cet après-midi à l’Ex-Centris; deux documentaires, The Solitary Life of Cranes, Naïade et Petropolis. Deux documentaires tenant d’avantage de l’essai, ainsi qu’un court-métrage de dessins animés. Critique.

Cinéma / Télévision
0

FNC – Unmade Beds

Présenté au dernier festival Sundance, Unmade Beds du réalisateur argentin Alexis Dos Santos trace le portrait de deux jeunes immigrants à Londres, vacillant entre les soirées où l’on oublie tout et les instants où l’on tente de s’accrocher à un éclair de lucidité, d’absolu.

FNC
0

FNC Lab – Repenser l’urbanité artistique

Est-il possible de transformer efficacement le tissu urbain en gigantesque oeuvre d’art dans laquelle les passants sont partie intégrante de l’oeuvre? Comment utiliser la technologie pour faire progresser l’art? C’est à ces questions et bien d’autres que deux conférenciers ont tenté de répondre ce soir, au cours d’une conférence intitulée « Beyond Locative Media: Mapping the New Public Sphere », ou « Au-delà des médias géographiques: cartographier la nouvelle sphère publique ».

Cinéma / Télévision
0

FNC – She, a Chinese

She, a Chinese pourrait aisément être classé dans les films initiatiques; on y retrouve toutes les composantes essentielles d’un tel type de long-métrage. Cependant, le réalisateur Xiaolu Guo décide de déroger du parcours habituel, et nous offre une vision sensiblement différente de la grande aventure. Toujours dans le cadre de notre couverture du Festival du Nouveau Cinéma, voici notre critique.

Cinéma / Télévision
0

FNC – The Trotsky

The Trosky, un film du Montréalais Jacob Tierney, réussit à aborder avec humour la question de l’identité politique et sociale des jeunes d’aujourd’hui, tâche ardue s’il en est une. Dans le cadre de notre couverture du Festival du Nouveau Cinéma, voici notre critique de ce long-métrage présenté au Cinéma du Parc.