Navigation : Cinémania

Cinéma / Télévision
0

Crise R.H.: milieu hautement toxique

Tout ne va pas toujours pour le mieux dans les grandes multinationales, toutes florissantes soient-elles. Des crises secouent la gestion de ces entreprises dont les méthodes causent parfois plus de tort que de bien. C’est ce dont il est question dans le tout premier long-métrage de Nicolas Silhol. D’abord présenté dans le cadre du Festival Cinemania, Crise R.H., un thriller psychologique intense et angoissant, est sorti en salles au Québec le 17 novembre dernier.

Cinéma / Télévision
0

Cinemania – Barbara: la difficulté de raconter la dame en noir

Présenté en première nord-américaine dans le cadre du festival Cinemania, le film Barbara de Mathieu Amalric propose une œuvre hybride dans laquelle Jeanne Balibar interprète une diva nommée Brigitte embauchée pour personnifier la chanteuse Barbara. Au programme: des émotions à fleur de peau, une mise en abyme déconcertante et un vif hommage à la regrettée chanteuse.

À la une
0

Cinemania: une 23e édition prometteuse et festive

C’est ce mardi qu’a été dévoilée la programmation de la 23e édition du festival Cinemania, proposant 54 films issus de la francophonie. Cette 23e édition riche en histoires de toutes sortes sera présentée du 2 au 12 novembre 2017 au Cinéma Impérial, à la Cinémathèque québécoise et au Cinéma du Parc.

Cinéma / Télévision
0

Cinémania – Voir du pays: l’illusion du retour à la normale

Avant de revenir à la maison après une mission en Afghanistan, une cohorte de militaires français passent trois jours à Chypre dans le cadre d’une activité de décompression obligatoire. Dans ce film tourné presque en huis clos et adapté d’un roman de Delphine Coulin, les réalisatrices Delphine et Muriel Coulin s’intéressent aux conséquences du stress post-traumatique causé par la guerre et aux situations vécues par les femmes dans l’armée.

Cinéma / Télévision
0

Mal de pierres lance la 22e édition de Cinémania

Présenté lors de la plus récente édition du Festival de Cannes où il aurait été accueilli avec une ovation, disons que le film Mal de pierres ne manque pas de prestige. Pourtant, de l’avoir choisi comme film d’ouverture, vu son impact plutôt ordinaire au bout du compte, en fait une décision singulière, autre le fait que ses scénaristes et sa réalisatrice soient là pour accompagner sa projection ce jeudi soir 3 novembre.

Cinéma / Télévision
0

Cinémania – Marguerite et Julien: coûte que coûte

Ce qui est intéressant avec la fascinante et talentueuse Valérie Donzelli, c’est que même dans ses essais moins réussis, elle persiste et s’offre une vision singulière du cinéma qui n’est pas fait pour plaire à tous les publics. Détesté à Cannes et voyant sa date de sortie repoussée dans son propre pays d’origine, ce long-métrage présenté lors du plus récent festival Cinémania de Montréal a néanmoins la capacité de faire battre les cœurs à ceux qui oseront s’y abandonner.