Navigation : Arts visuels

Arts visuels
0

« La Vénus du Pardo » retrouve sa gloire au Louvre

Jupiter et Antiope, dit La Vénus du Pardo, l’immense toile de Titien (1488-1576), 3,85 m sur 1,96 m, qui a été décrochée des cimaises du Louvre en 2001, rayonne de nouveau dans le musée, à quelques mètres de la Joconde, dans la salle des Etats où est rassemblée, depuis 2005, la peinture vénitienne. Cette oeuvre magistrale, un des plus grands paysages de Titien, revient de loin, après cinq années de d’examens radiographiques et de soins minutieux dans les laboratoires du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF).

Arts visuels
0

Abîme à la lumière du jour

S’il exécute sa performance lors d’une exposition ou dans le cadre d’un festival, l’artiste se met en scène plus que le lieu ne se met en abîme. L’artiste islandais Ragnar Kjartansson semble nous proposer l’inverse dans son exposition au Musée d’art contemporain de Montréal (MAC).

Arts visuels
0

À tout hasard, un regard différent sur l’art public

 »On prend soin de notre société comme on prend soin de nos oeuvres d’art publiques. » La déclaration a des allures de charge revendicatrice contre l’État, mais si Suzanne Guy est en croisade, son objectif consiste plutôt à mettre en valeur ce patrimoine artistique qui a tendance à se fondre dans le paysage. Et – pourquoi pas? – alimenter une discussion sur l’importance d’aller au-delà d’un rapport purement comptable face à la vie en société.

Arts visuels
0

Photographies de la révolution bolchévique exposées à New York

À l’approche du centenaire de la révolution de 1917, le 21 et le 25 janvier, le président russe Vladimir Poutine a reproché à Lénine d’avoir imposé le fédéralisme dans l’URSS, ce qui aurait entraîné son effondrement et menacerait encore aujourd’hui l’État russe unifié et puissant. De l’autre côté du globe, l’exposition The Power of Pictures: Early Soviet Photography, Early Soviet Film présenté du 25 septembre 2015 au 7 février 2016 au Jewish Museum de New York dévoile le génie de la période révolutionnaire 1917-1932.

Arts visuels
0

Couleurs appliquées sur l’obscurité des années 1920

On oublie souvent la spécificité de Montréal lorsqu’on la compare aux autres villes. L’exposition Une modernité des années 1920 Montréal, le Groupe de Beaver Hall présentée du 24 octobre 2015 au 31 janvier 2016 au Musée des beaux-arts de Montréal nous rappelle la morphologie urbaine de cette métropole, la première du pays.

Arts visuels
0

On est tous quelque part, la passion photo de Jean-René Dufort

Jean-René Dufort, alias Infoman, n’est plus une personnalité publique québécoise à présenter et pourtant, il lui reste encore des facettes à nous dévoiler. Puisque voilà, c’est avec surprise, sans crier gare, qu’il lance un livre regroupant une sélection découlant d’une de ses plus grandes passions: la photographie.

Arts visuels
0

L’architecture du bas vers le haut

L’architecte Álvaro Siza a fait don d’une grande partie de ses archives au Centre canadien de l’architecture (CCA) à Montréal. Les expositions Le processus SAAL du 12 mai au 4 octobre et Coins, îlot, quartier, villes du 24 septembre au 7 février permettent aux visiteurs de reconstruire son parcours de Lisbonne à La Haye à la défense du droit à la ville.

Arts visuels
0

Se mélanger les pinceaux pour mieux créer

« Je suis une grande passionnée, une grande curieuse. »

Celle qui s’exprime ainsi, c’est Jo-Annie Larue. Diplômée du baccalauréat en communication et journalisme de l’UQAM en 2008, elle gagne aujourd’hui (un peu) sa vie comme journaliste, principalement en écrivant sur la scène artistique émergente dans des publications comme le Nightlife Magazine. Lorsqu’elle trouve un trou dans son horaire, elle discute également culture sur les ondes de CIBL.

1 4 5 6