Auteur Nathalie Lessard

Avatar
Théâtre / Cirque
0

Vic and Flo saw a bear: détresse et tendresses au fond des bois

Le film prisé du réalisateur québécois Denis Côté, Vic et Flo ont vu un ours (couronné par un Ours d’argent au Festival de Berlin en 2013) renaît ce mois-ci au théâtre Centaur dans une traduction/adaptation/mise en scène de Michael Mackenzie. Quand le cinéma s’invite au théâtre, on a droit à de belles et moins belles surprises.

Théâtre / Cirque
0

Harold et Maude – Ode à la vie

Pour clôturer sa saison théâtrale, Duceppe nous offre sa belle adaptation du film culte Harold et Maude. Dans une mise en scène rythmée et fort drôle d’Hugo Bélanger, le public redécouvre la relation tendre de ce couple impossible. Bel hymne à la vie.

Théâtre / Cirque
0

Hamlet_Director’s Cut: seul au cœur de la folie

Après leurs brillantes transpositions du Caligula d’Albert Camus (Caligula_remix) et du Dom Juan de Molière (Dom Juan_uncensored), le duo Marc Beaupré et François Blouin récidivent et nous présentent leur nouvelle création, leur superbe diamant brut: Hamlet_Director’s Cut. Et on a droit à un rare moment théâtral d’une exquise sensibilité.

Théâtre / Cirque
0

Les héros: espoirs indéracinables

À quelques jours des festivités de Noël, le Théâtre Jean Duceppe aborde le quotidien de trois vétérans croupissant dans un hospice pour anciens combattants, trois héros en quête d’une fin de vie meilleure, hors de ces murs, là où souffle un vent plus doux.

Théâtre / Cirque
0

Nos femmes: amitiés en crise

Max, Paul et Simon sont amis de longue date. Une amitié joyeuse, assidue et sans nuages. Une amitié virile à base de parties de cartes, de pizza, d’alcool et de séances de bitchage contre leurs femmes respectives.

Théâtre / Cirque
0

Les armoires normandes: autopsie de l’amour

Après son passage remarqué à l’Usine C l’automne passé, le collectif hystérique Chiens de Navarre en remet cette année avec un autre projet dingue: Les armoires normandes. Dans cette nouvelle livraison disjonctée, mise en scène par Jean-Christophe Meurisse, la meute fait cette fois l’autopsie de l’amour sous le signe du cynisme et de la folie.