Auteur Martin Prévost

Martin Prévost

Martin Prévost fréquente la scène culturelle montréalaise depuis plus de trente ans. À titre de chroniqueur culturel, il a collaboré au magazine Paraquad durant deux ans et il est un fidèle de Pieuvre.ca depuis ses débuts. Ses intérêts vont du design à la danse contemporaine en passant par les arts du cirque, la musique du monde, la littérature, le théâtre, les arts visuels et le cinéma. Musicien amateur, il consacre la plupart de ses interventions pour Pieuvre.ca à la musique classique, de la musique de chambre à l’opéra.

Musique
0

Musique classique – Une soirée en famille

Lundi dernier, à la Salle Bourgie, avait enfin lieu le concert Tchaïkovski et Tétreault avec l’Orchestre de chambre de McGill, sous la direction de Boris Brott. On aura deviné que le Tétreault du titre c’était Stéphane Tétreault, le violoncelliste québécois dont tout le monde parle, encore. Enfin, parce que le concert a dû être reporté de plusieurs semaines pour permettre au soliste invité de guérir d’une blessure à un doigt.

Musique
0

Dans un autre univers, pas plus loin que vos enceintes ou vos écouteurs

Le tout nouvel album de Mélisande McNabney, claveciniste, est paru chez ATMA Classique sous le numéro ACD2 2780 et s’appelle Inspirations. Il est le résultat d’un travail de recherche intéressant qui met en valeur des compositeurs moins connus comme Jean Henry D’Anglebert et Antoine Forqueray aux côtés du grand Jean-Philippe Rameau.

Musique
1

Alain Lefèvre, une très bonne raison pour braver le froid

Samedi soir dernier, l’orchestre symphonique de Montréal présentait un programme intitulé Alain Lefèvre et le concerto de Tchaïkovski. Le chef invité était Nicolaj Szeps-Znaider, aussi célèbre pour ses prestations à la barre des grands orchestres que pour ses enregistrements, à titre de soliste, de nombreux concertos pour violon.

Littérature
0

Littérature – Un soufflé qui ne lève pas

Sótt, le plus récent ouvrage du romancier islandais Ragnar Jonasson, paru aux Éditions de la Martinière, se déroule dans le nord profond de son pays d’origine, un lieu où pas grand-chose ne se passe, un endroit où les aurores boréales sont un phénomène habituel et où l’isolement ne peut manquer d’influer sur le comportement des gens.

Littérature
0

La littérature autochtone, vous connaissez?

Rare réflexion en français sur la littérature autochtone, Nous sommes des histoires, paraissait cet automne chez Mémoire d’encrier. Traduits de l’anglais (américain et canadien) par Jean-Pierre Pelletier, les quinze textes qui constituent cet ouvrage ont été recueillis et retenus par Marie-Hélène Jeannotte, Jonathan Lamy et Isabelle St-Amand.

Théâtre / Cirque
0

Cirque – Un wagon, huit places, des centaines de passagers

Passagers, c’est le titre du spectacle des 7 doigts de la main qui est présenté à La Tohu, depuis le 14 novembre et jusqu’au 5 janvier prochain. S’il s’agit bien là d’un spectacle de cirque, où sont représentées pas moins de dix disciplines de l’art circassien, il s’agit aussi de danse, de théâtre, et de chant.

Littérature
1

Littérature – Henning Mankell, un homme de peu de mots

Chez Seuil vient de paraître la première traduction française du tout premier roman du regretté Henning Mankell. D’abord publié en 1973, sous le titre Bergsprängaren, Le dynamiteur annonçait, sans tambour ni trompette, la carrière prolifique de celui qui s’est beaucoup fait connaître par les enquêtes du commissaire Wallander.

1 2 3 11