Se sentir seul dans un groupe peut nuire au fonctionnement du cerveau

Se sentir seul au sein d’une foule est plus dangereux, pour les fonctions cognitives, que le simple fait d’être seul et isolé, selon une nouvelle étude par la Dre Catherine Whitehouse, spécialisée en psychologie clinique.