L’ex-président du Brésil sort de prison et veut débusquer l’extrême droite

Après un ordre de la cour, Lula da Silva a pu quitter sa cellule de prison le 8 novembre dans laquelle il est resté plus d’un an. Le lendemain, pendant un rassemblement de milliers d’admirateurs, l’ex-président a déclaré qu’en utilisant sa tête, la gauche va battre l’extrême-droite aux élections de 2022, rapporte El País du 8 et 10 novembre.