Les utilisateurs d’Airbnb n’ont pas déclaré 15 millions d’euros en Finlande

0

L’agence du revenu de Finlande estime à 3000 le nombre d’utilisateurs de la plateforme de location de logements Airbnb qui n’ont pas déclaré leur dû. Un montant de 15 millions d’euros échappe au fisc pour l’année 2018, rapporte Yle le 1er novembre.

Selon la législation finlandaise, les citoyens qui louent un logement pour de courtes durées doivent le déclarer dans leur rapport d’impôt. L’agence du revenu a noté une augmentation du nombre de propriétaires et de locataires s’adonnant à ce type de location qui n’ont pas déclaré leurs revenus issus de cette pratique. Ce nombre était de 2400 utilisateurs en 2017 et s’est élevé à 3000 en 2018. La somme du montant non déclaré à plus que doublé passant de 7 millions d’euros à 15 millions d’euros, soit 22 millions de dollars canadiens pour l’année 2018.

Il s’agit autant de propriétaires à la recherche de revenus pour arrondir leurs fins de mois que d’étudiants qui veulent tirer profit d’une pièce libre dans leur habitation. Parmi les 9000 utilisateurs d’Airbnb identifiés, environ la moitié ne sont pas propriétaire du logement en question, ce sont des locataires qui sous-louent leur logement.

Les investisseurs immobiliers à haut revenu qui n’ont pas tout déclaré dans leur rapport d’impôt ne seront pas écartés de l’enquête de l’agence finlandaise du revenu, qui n’hésite pas à consulter les banques au besoin.


Autres contenus:

La bataille du climat est une guerre des cultures

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Répondre