Construire son bâtiment socialiste miniature

0

Zupagrafika, maison d’édition et studio de design graphique basée en Pologne, se spécialise dans la conception et l’édition de livres sur l’architecture moderniste et brutaliste d’après guerre. Sa dernière parution, intitulée Panelki, comprend une réplique à assembler.

Théâtre du va-et-vient entre l’Ouest et l’Est dans le film Good Bye Lenin! (2003) de Wolfgang Becker, cellules dans lesquelles éclosent des drames humains dans la minisérie Dekalog (1989-1990) de Krzysztof Kieslowski et lieu serré d’une rencontre de famille interminable dans le film Sieranevada (2016) de Cristi Puiu, les immeubles à logements construits en URSS avaient pour seul objectif d’offrir un foyer à la population urbaine en expansion après la Deuxième Guerre mondiale.

Le livre Panelki, conçu par David Navarro et édité par Martyna Sobecka relate l’histoire des systèmes préfabriqués de construction utilisés derrière le rideau de fer, à l’aide de photographies et d’affiches de propagande. À cela, ils ajoutent un élément ludique permettant l’assemblage d’une réplique miniature d’un véritable bloc à appartements de l’ère soviétique.

Plus de 160 pages en carton sont mises à la disposition du lecteur pour construire un immeuble à logement en trois dimensions, d’une hauteur de 27 cm, pièce par pièce.


Autres contenus:

Je lis la science — 10 fictions climatiques

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Répondre