12 millions d’enfants à risque de ne jamais aller à l’école

1

L’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) tire la sonnette d’alarme: le taux de scolarisation des enfants fait du surplace dans le monde, depuis 10 ans, ce qui risque d’empêcher quelque 12 millions d’enfants d’obtenir un jour l’éducation nécessaire à leur essor économique et social.

Dans des données publiées vendredi, l’ISU indique que 258 millions d’enfants et d’adolescents n’avaient pas eu accès à une école, l’an dernier, soit environ un enfant sur six de la tranche d’âge des 6 à 17 ans. De ce nombre, 12 millions pourraient donc ne jamais mettre les pieds dans une école.

« Il sera difficile par conséquent de parvenir à une éducation inclusive et de qualité pour tous, l’un des Objectifs de développement durable (ODD) que la communauté internationale s’est fixé à l’horizon 2030 », prévient l’agence onusienne, dans une déclaration publiée sur le site web des Nations unies.

Ces plus récentes données viennent confirmer les prévisions de l’UNESCO, selon qui, si les tendances se poursuivent, « un enfant sur six restera non scolarisé dans les cycles primaire et secondaire en 2030, tandis que six jeunes sur dix seulement achèveront l’enseignement secondaire ».

Les données en question confirment également l’écart existant entre pays riches et pauvres. Dans les nations moins développées, 19% des enfants en âge d’aller à l’école primaire ne seraient pas scolarisés, alors que cette proportion chute de façon draconienne dans les pays plus développés, pour s’établir à seulement 2%. Chez les adolescents, le fossé devient abyssal: 61% des 15 à 17 ans ne sont pas scolarisés dans les pays les plus pauvres, contre 8% dans les pays les plus riches.

Les filles, laissées pour compte

Au dire d’Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO, les filles continuent d’écoper en matière d’éducation.

« Selon nos projections, 9 millions de filles en âge de fréquenter le cycle primaire ne seront jamais scolarisées ou ne mettront jamais les pieds dans une salle de classe, contre environ 3 millions de garçons. Sur ces 9 millions de filles, 4 millions vivent en Afrique subsaharienne, où la situation est encore plus préoccupante. Nous devons donc continuer de manière prioritaire à concentrer nos efforts sur l’éducation des filles et des femmes », a-t-elle indiqué.

Bien que les chiffres semblent avoir baissé par rapport à 2017, lorsque 262 millions d’enfants n’avaient pas accès à l’école, cette diminution est due en grande partie au changement de méthode de calcul de ces indicateurs, mentionne l’UNESCO. Comme l’indique un nouveau document, ne sont plus comptabilisés comme étant non scolarisés les enfants en âge de l’être, mais qui fréquentent le préscolaire et non l’école primaire*, ce qui ne change cependant pas le taux général d’enfants non scolarisés.


Autres contenus:

L’Europe perd des plumes dans la lutte contre la rougeole

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Un commentaire

  1. Pingback: Fort recul des morts dues à l'alcool en Russie - Pieuvre.ca

Répondre