La résistance aux antibiotiques, un problème chez les… dauphins

0

La résistance aux antibiotiques est aujourd’hui l’un des plus graves problèmes en matière de santé publique, puisque de nombreuses bactéries répandues développent une résistance envers des médicaments qui servaient autrefois à les combattre, et le rythme de développement de nouveaux antibiotiques n’est pas suffisant pour contrer le pr0blème. Cette crise, autrefois confinée aux humains, s’étend maintenant à d’autres environnements, y compris dans au monde marin.

Des chercheurs du Harbor Branch Oceanographic Institute de la Florida Atlantic University, de la Medical University de Caroline du Sud et de l’Université d’État du Colorado, ont mené une étude à long terme (de 2003 à 2015) sur la résistance aux antibiotiques chez des pathogènes isolés chez de grands dauphins dans un lagon de Floride. Ce lagon possède une importante population côtière et a subi d’importants impacts environnementaux.

« En 2009, nous avons signalé une importante prévalence de la résistance aux antibiotiques chez les dauphins sauvages, ce qui était inattendu », a indiqué Adam Schaefer, principal auteur de l’étude. « Depuis, nous avons suivi les changements au fil du temps, et nous avons constaté une hausse marquée de la résistance aux antibiotiques chez cet animal. Cette tendance correspond aux informations concernant les humains dans un contexte de santé publique. Selon nos conclusions, il est probable que ces mesures effectuées chez les dauphins proviennent d’une source où les antibiotiques sont régulièrement utilisés, et qui pénétreraient potentiellement dans l’environnement marin dans le cadre d’activités humaines, ou à la suite de fuites provenant de sources terrestres. »

Les résultats de l’étude, publiés dans Aquatic Mammals, indiquent que la prévalence de la résistance aux antibiotiques étaient quasi-universelle dans les échantillons évalués pour divers médicaments, dans des proportions variant entre 62 et 92%.

Outre les risques humains associés à la résistance aux antibiotiques – tous les ans, aux États-Unis, au moins 2 millions sont victimes d’une infection résistante aux antibiotiques, et au moins 23 000 personnes en meurent –, les infections se multiplient également chez les espèces marines, y compris chez les poissons sauvages et les espèces élevées en captivité, précisent les chercheurs.


Autres contenus:

Y a-t-il des tissus d’embryons avortés dans le parfum? Pas du tout!

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre