C’est le hasard, et non l’idéologie, qui alimente la polarisation politique

Les divisions toujours plus importantes entre démocrates et républicains, aux États-Unis, refléteraient des différences idéologiques profondes, selon la croyance populaire, mais une nouvelle étude évoque une interprétation radicalement différente: cela pourrait n’être qu’une question de hasard.