Peut-on ralentir les spermatozoïdes pour choisir le sexe d’un bébé?

1

En lice pour le prix de « ils sont rendus là? »: des chercheurs spéculent sur la possibilité d’identifier, dans le spermatozoïde, un nombre restreint de gènes qui sont responsables du chromosome X, ouvrant la porte à des substances chimiques qui pourraient un jour être utilisées pour ralentir certains spermatozoïdes, et du coup, réduire les chances que le futur bébé soit une fille.

On n’en est pas encore là. Mais plusieurs chercheurs s’inquiètent déjà de la porte que vient d’ouvrir l’équipe de Masayuki Shimada, de l’Université d’Hiroshima, au Japon: ils ont d’abord identifié 500 gènes qui sont actifs dans les spermatozoïdes transportant le chromosome X, et qui ne le sont pas chez ceux qui transportent le chromosome Y; ils en ont ensuite identifié 18 qui encodent les protéines ressortant à la surface du spermatozoïde. En théorie, un gel utilisé au moment des relations sexuelles qui ciblerait précisément ces protéines pourrait ralentir la progression de ces spermatozoïdes spécifiques.

C’est hautement théorique, mais ces spéculations surgissent du fait que jusqu’ici, on avait toujours présumé que les spermatozoïdes des mammifères étaient identiques, mis à part les gènes qu’ils transportent. Le fait qu’il existe une « empreinte », quand bien même ne s’agit-il que d’une poignée de protéines, peut donner des idées à certains. La recherche, qui a porté sur des souris, aurait permis d’avoir 90% de rejetons mâles lorsqu’on ralentissait certains spermatozoïdes de cette façon.

Interrogés par le New Scientist, des experts évaluent que si cela se confirmait, il faudrait compter une dizaine d’années avant qu’un produit conséquent ne puisse être sur le marché. « Personne ne serait capable de vous en empêcher » dans votre chambre à coucher.

La sélection du sexe avant la naissance, pour des raisons autres que médicales, est interdite au Canada, en Chine et en Inde, entre autres, mais est légale dans la plupart des autres pays, incluant les États-Unis, où il existerait un petit marché pour ce que certains appellent le « l’équilibre des familles » (family balancing).


Autres contenus:

Les nouveaux visages des proches aidants

Partagez

Un commentaire

  1. Pingback: 5 choses à savoir sur la mélatonine et le sommeil - Pieuvre.ca

Répondre