Internet: le CRTC donne un nouveau coup de pouce aux fournisseurs indépendants

0

Les fournisseurs d’accès internet indépendants – les Teksavvy, Electronic Box et autres petits joueurs – ont eu droit jeudi à une nouvelle fleur de la part du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), l’agence fédérale qui supervise entre autres les règles du jeu en matière d’accès au web.

La décision rendue jeudi vient accroître les réductions déjà substantielles offertes aux petits fournisseurs lorsque vient le temps de payer pour emprunter les réseaux numériques d’un océan à l’autre, pour que ces joueurs moins importants soient mieux en position de faire concurrence aux Bell, Rogers, Telus, Shaw et Vidéotron du pays, qui occupent la grande majorité du marché.

Des tarifs provisoires, établis en 2016, avaient été mis en place par le CRTC, qui avait ainsi contré une proposition jugée déraisonnable et trop élevée de la part des grands fournisseurs. Selon ce qu’a annoncé le CRTC dans un communiqué, les tarifs dévoilés jeudi sont de 15 à 43% plus bas en ce qui concerne l’achat de bande passante par la suite offerte aux internautes, tandis que les prix liés à l’accès aux réseaux des principaux joueurs vont reculer de 3 à 77%.

» En vue de la demande croissante pour des vitesses à large bande de plus en plus rapides, nous mettons en place des mesures qui feront en sorte que le marché des services Internet canadien reste dynamique. Les tarifs définitifs que nous établissons aujourd’hui donneront lieu à un choix accru à des prix plus abordables, tout en favorisant un marché plus concurrentiel et plus solide dans l’ensemble du Canada », a déclaré Ian Scott, président du CRTC, toujours par voie de communiqué.

Les réactions faisant suite à la décision n’ont pas tardé: dans un courriel envoyé à ses abonnés et militants, l’organisation Open Media, qui fait campagne en faveur d’un internet plus abordable et plus ouvert, a soutenu qu’il s’agissait d’une « grande victoire pour les internautes de partout au pays ».

« Cela permettra d’accroître la concurrence, alors que davantage de petits fournisseurs pourront entrer sur le marché, ce qui mènera à terme à des options plus abordables pour les consommateurs. »


Autres contenus:

Les vidéos pour enfants, reines de YouTube

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme. Hugo est également membre de l'équipe éditoriale de Pieuvre.ca.

Répondre