Monster Jam – Steel Titans, le tour de machine

1

Plus récente déclinaison de la série de jeux de course Monster JamSteel Titans offre au joueur la possibilité de conduire nul autre qu’un camion monstre, le bien nommé Big Foot. Et si l’on nous offre des cascades et des courses endiablées à profusion, le résultat, lui, laisse quelque peu à désirer.

Qui n’a jamais rêvé, pourtant, de conduire l’un de ces mastodontes aux pneus titanesques? L’inconvénient, en fait, est que ce rêve est habituellement circonscrit à une période précise de l’enfance, quand les petits garçons (et sans doute aussi quelques petites filles) s’émerveillent devant le bruit, la fureur et la démesure d’un Monster Spectacular, ou en voyant de tels camions écraser de simples voitures, par exemple. De là à véritablement vouloir piloter un tel engin, voire même uniquement en contrôler un dans un jeu qui tient tout de même davantage de la simulation que de l’arcade, il y a quelques pas que l’on se voudrait de franchir trop tôt.

Ce n’est pas que les développeurs de chez Rainbow Studios ne s’en sont pas donné à coeur joie avec un engin graphique particulièrement solide, ou que la variété n’est pas au rendez-vous lorsqu’il est question de concevoir des pistes extravagantes ou d’imaginer des véhicules aux courbes et aux couleurs tout aussi variées qu’agressives. Non, le problème n’est pas non plus du côté du modèle physique, qui tient largement la route. Le hic, en fait, se situe du côté de l’intérêt qui disparaît hélas beaucoup trop rapidement. Pas de cascades complètement folles, ici, ou d’impression de défier la loi de la gravité sur des pistes casse-cou. Le camion se contrôle en fait comme semble pouvoir se contrôler un véhicule géant juché sur des roues tout aussi gigantesques qui peuvent toutes pivoter en même temps: passablement mal, bref.

On a beau nous promettre de l’excitation et de l’aventure, on n’a pas ici droit au même plaisir de conduite que dans Dirt 2 ou 3, par exemple, ou même dans Wreckfest. Si Steel Titans peut se targuer de tendre vers un certain réalisme, le concept de camion monstre ne colle pas à la réalité, mais fait plutôt penser à une pub américaine de jouets diffusée lors des dessins animés du samedi matin: les explosions se multiplient, les garçons font « woah! » et l’annonceur a une voix beaucoup trop sérieuse pour ce genre de chose.

On souhaite ici que notre coeur batte plus rapidement, que nos doigts se crispent sur la manette… On a en fait l’impression d’accomplir une corvée domestique. C’est bien dommage.

Monster Jam – Steel Titans

Développeur: Rainbow Studios

Éditeur: THQ Nordiq

Plateformes: PlayStation 4, Xbox One, Windows (testé sur Windows – Steam)

Interface du jeu offerte en français


Autres contenus:

Ancestor’s Legacy, les barbares aux portes de la ville

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme. Hugo est également membre de l'équipe éditoriale de Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Ace Combat 7: Skies Unknown, l'autoroute vers la zone dangereuse - Pieuvre.ca

Répondre