Les Islandais attendent leur 20e anniversaire pour trinquer

0

Reykjavik Grapevine a demandé à l’historien Stefan Palsson pourquoi l’âge légal pour consommer de l’alcool était aussi élevé en Islande.

Selon un sondage datant de 2013, les Islandais s’opposent à 56% à la réduction de l’âge légal pour boire de l’alcool. Parmi ceux qui remettent en question la loi, certains font remarquer qu’on peut se marier à l’âge de 18 ans, sans que les mariés puissent prendre une coupe de champagne pour célébrer leur union.

«Lorsque la prohibition, à l’exception de la bière, a pris fin en 1935, l’âge légal pour boire a été fixé à 21 ans, à égalité avec l’âge pour voter, qui est passé de 25 à 21 ans. En 1968, l’âge pour voter et pour boire a été abaissé à 20 ans. Cependant, quand l’âge de voter a descendu à 18 ans en 1984, l’âge pour boire est resté à 20 ans. Cela s’explique par le fait que beaucoup d’adolescents avaient un sérieux problème d’alcool dans les années 1980, et les autorités islandaises ne voulaient pas en faciliter l’accès. L’âge légal dans les pays nordiques avait également été fixé à 20 ans», affirme Stefan Palsson.

«En général, les Islandais tolèrent que les jeunes de 18 ans boivent de l’alcool, particulièrement lorsque ça se passe à la maison», spécifie l’historien. Ainsi, légaliser la consommation d’alcool à 18 ans pour que les jeunes commencent à en consommer à 16 ans serait plutôt mal vu, culturellement parlant.


Autres contenus:

Célèbrer le printemps à la suédoise

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Répondre