Jurassic Snack: petites bouchées de dinosaures entre amis

0

Il faut se dépêcher de dévorer les plantes qui poussent dans cette parcelle de jungle de l’ère jurassique, mais attention au vorace tyrannosaure! Jurassic Snack, un petit jeu familial fort sympathique, permettra à deux joueurs de s’amuser pendant une quinzaine de minutes. Exploration.

Sur un espace séparé en quatre cartes que l’on pourra réaménager à sa guise à chaque nouvelle partie, les deux adversaires devront déplacer des dinosaures dans le but de récolter des tuiles aux couleurs végétales. Toutes les tuiles permettent d’accumuler des points, mais si certaines d’entre elles sont plus payantes que d’autres, elles sont parfois accompagnées d’effets spécifiques sur le déroulement de la partie. Il peut s’agir d’ajouter l’un de ses pions sur le plateau, d’observer – à la dérobée – les tuiles d’une section de la zone de jeu, ou encore de déplacer l’un de ses pions déjà présents sur le jeu sur un endroit d’où a déjà été retirée la tuile qui le couvrait.

Cependant, certaines tuiles font apparaître les vils tyrannosaures: ceux-ci n’auront de cesse de pourchasser les pions des joueurs, et ce potentiellement à chaque tour, puisque les adversaires, avec leurs deux actions par tour, peuvent très bien « faire fuir » hors du plateau un pion de l’opposant.

La particularité de Jurassic Snack est que les mouvements se poursuivent jusqu’à ce qu’un pion rencontre un autre pion, une tuile non récupérée ou encore les limites extérieures du plateau de jeu. Et donc, si les débuts de parties consistent généralement en des mouvements latéraux d’une case, afin d’obtenir une tuile, l’avancement de la partie permet rapidement de dégager de vastes espaces que les pions franchiront en un instant. Idem pour les tyrannosaures, qui peuvent alors, à l’image de la reine aux échecs, franchir tout le plateau pour faire disparaître une pièce.

S’engage alors un jeu du chat et de la souris. Il faudra accepter certains sacrifices, croiser les doigts pour tomber sur des tuiles qui permettront, par exemple, d’ajouter l’un de ses pions au plateau, sans oublier de prévoir un itinéraire donnant l’occasion de maximiser les points.

Une partie de Jurassic Snack se termine en une dizaine, voire une quinzaine de minutes. Et bien souvent, l’affrontement se gagne par une poignée de points, à l’arraché.

Avec ses règles simples, sa présentation franchement satisfaisante et son niveau de complexité suffisamment bas pour intéresser les enfants en bas âge, mais avec des dimensions stratégiques qui séduiront aussi les adultes, Jurassic Snack, publié par The Flying Games et distribué ici par Asmodee, saura assurément plaire aux petits et aux grands.


Autres contenus:

Le voyage exotique de Jaipur

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre