Les 100 mots de la photographie – Un lexique accessible et pratique

1

À la différence de la peinture et du cinéma, la photographie se caractérise par l’instantanéité du cliché et son support fixe. Les 100 mots de la photographie de Pierre-Jean Amar l’aborde comme on prend une photo, un mot après l’autre. Le dispositif intégré à notre téléphone intelligent a d’abord été l’invention de la modernité participant au progrès social par l’image.  

À titre d’exemple de controverse, les deux pages couvertures du magazine américain Vanity Fair mettant en vedette l’actrice Demi Moore, la première nue enceinte en 1991, et la seconde nue sous un complet-cravate peint en 1992, étaient à l’avant-garde par sa façon de montrer le nu féminin et a du même coup a choqué une partie des Américains. La célèbre photographe Annie Lebovitz qui a suivi les Rolling Stones en tourné et fréquenté le journaliste Hunter S. Thompson a transposé l’aura de la contre-culture au fameux magazine. Un simple instant créé en studio représentant le progrès pour les uns est devenu une image excessive pour les autres.

Avant d’en arriver à la subversion sociale développée au fil du temps par une multitude de photographes, l’invention de la photographie a marqué la modernité. Nicéphore Niépce a réussi à obtenir une image négative en 1816, mais ce n’est que 10 ans plus tard qu’il obtient la première image positive au monde. Issue de la même époque, l’existentialisme apparaît sous la plume du philosophe danois, Søren Kierkegaard. Son essai Johannes Climacus ou Il faut douter de tout (1843) met en abyme son parcours réflexif de même que la philosophie, par contraste avec la Grèce antique. L’existentialisme et la photo placent l’observateur dans l’entre-deux.

Aujourd’hui, qui ne dispose pas d’un appareil photo intégré à son téléphone intelligent de même qu’une salle d’exposition à travers les médias sociaux ? Le fait d’avoir réduit le dispositif technique à presque rien banalise-t-il le mythe de Narcisse ? L’abondance de photos sur tout et n’importe quoi transforme-t-elle l’effet de proximité de l’image en éloignement réel? Le Que sais-je? de Pierre-Jean Amar évite de sombrer dans ces questionnements philosophiques, mais compile une série de faits sur la photographie permettant aux amateurs de surpasser l’égoportrait.

Une voie de création à explorer.


Autres contenus:

La vie en gros, le plaidoyer anti-grossophobie

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Un commentaire

  1. Pingback: Petite virée en terrain politique avec Les lieux de pouvoir au Québec - Pieuvre.ca

Répondre