États-Unis: les jeunes générations ont davantage voté que leurs aînés

1

Le vent est-il en train de tourner chez nos voisins du Sud? Selon une étude effectuée par le Pew Research Center, les membres de la génération X, les milléniaux et ceux de la génération Z ont été plus nombreux à voter aux élections de mi-mandat, en novembre dernier, que leurs aînés.

Les membres de ces trois générations, qui regroupent les gens âgés de 18 à 53 ans, ont ainsi glissé quelque 62,2 millions de bulletins dans l’urne, contre 60,1 millions pour les 54 ans et plus, soit les Baby Boomers et leurs prédécesseurs.

Cet état de fait s’explique entre autres par une participation beaucoup plus marquée au processus électoral de la part des « jeunes »; ainsi, 21,9 millions de X et de milléniaux de plus ont voté, comparativement aux élections de mi-mandat de 2014, alors que l’on comptait seulement 2,5 millions d’Américains membres de ces générations en plus pendant cette période. Chez les Z, 4,5 millions de nouveaux électeurs ont voté, eux qui n’avaient pas atteint l’âge de la majorité en 2014.

Comparativement à ces 24 millions de votes supplémentaires, les Boomers et les électeurs plus âgés n’ont déposé que 3,6 millions de bulletins en plus dans l’urne. Cette légère augmentation est toutefois notable, note le Pew Research Center,, puisque depuis la précédente élection de mi-mandat, les listes électorales se sont dégarnies de 8,8 millions de citoyens plus âgés, principalement en raison d’un taux de mortalité plus élevé que le taux de « renouvellement » de cette tranche de la population.

De 2014 à 2018, le taux de participation des milléniaux a connu un bond spectaculaire, passant de 22 à 42%. Chez les Z, 30% des électeurs inscrits se sont acquittés de leur devoir citoyen. Et chez les X, le taux de participation a atteint 55%, tout juste au-dessus de l’ensemble de la population (53%). Les Boomers et leurs prédécesseurs demeurent toutefois les groupes ayant le plus participé au processus électoral, avec un taux de participation de 64%.

Au vu de cette forte hausse de la participation des plus jeunes électeurs, impossible de ne pas établir de lien avec la fulgurante remontée des démocrates, qui ont remporté une quarantaine de sièges supplémentaires et repris le contrôle de la Chambre des représentants lors de ces élections de mi-mandat, forçant le président américain Donald Trump à devoir tenir compte des demandes et des travaux de l’opposition.


Autres contenus:

Trump est encore « trop près » des suprématistes blancs

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme. Hugo est également membre de l'équipe éditoriale de Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Un Trump vitriolique lance sa campagne de réélection - pieuvre.ca

Répondre