La guerre au Yémen, un « test » que l’humanité « échoue lamentablement »

Plus de 7300 d’entre eux gravement blessés, voire tués. Jusqu’à 15 millions d’autres victimes potentielles qui appellent à l’aide. La guerre au Yémen ne donne aucun signe d’apaisement, et l’avenir du pays est en jeu, affirme Henrietta Fore, la dirigeante de l’organisme des Nations unies pour l’enfance, l’UNICEF.