Quand les bots fraudent à l’aide de la chaîne de blocs

Les chaînes de blocs ont été décrites comme étant ouvertes et justes, construites pour qu’un seul utilisateur ne puisse pas falsifier ou modifier les documents officiels, puisqu’elles font partie d’un réseau transparent. La réalité n’est toutefois pas si simple, selon une nouvelle étude de Cornell Tech.