Les caravanes de migrants, des réfugiés climatiques?

Le gouvernement Trump a une autre bonne raison pour ne pas regarder dans le blanc des yeux la crise des migrants d’Amérique centrale: celle-ci pourrait être nourrie par les changements climatiques.