Un monde sans nuages? Pas si vite!

Selon une étude parue le 25 février, la multiplication par trois de la quantité de CO2 dans l’atmosphère — un scénario au-delà des scénarios actuellement les plus pessimistes — aurait pour conséquence de faire disparaître une catégorie de nuages, ce qui exposerait la Terre à davantage de rayonnement solaire, donc accroîtrait le réchauffement, lequel ferait disparaître d’autres nuages, et ainsi de suite.