Québec solidaire réclame un meilleur recyclage du verre

0

La députée solidaire de Mercier, Ruba Ghazal, se tourne vers la Commission du Transport et de l’Environnement pour réclamer une transformation du système de cueillette et de recyclage du verre, un dossier où les progrès sont lents depuis plusieurs années, y compris du côté des bouteilles de vin.

« Depuis des années, le lobby des emballages et ses 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires dictent la politique du recyclage au Québec. Résultat: nous traversons une crise de recyclage sans précédent. Il est plus que jamais temps d’entendre un éventail plus large de voix, dont le 91% des Québécoises et des Québécois qui appuient la tenue d’une consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux », a-t-elle déclaré par voie de communiqué.

Dans un rapport publié mardi, Éco Entreprise Québec, un organisme décrit comme le « lobby du recyclage » par Mme Ghazal, on estime qu’il serait nécessaire d’investir 50 millions de dollars pour parvenir à recycler l’ensemble du verre déposé dans les bacs verts du Québec. Il n’est toutefois pas question d’aller de l’avant avec une consigne, tel que réclamé pour les bouteilles de la Société des alcools du Québec, entre autres.

La publication du rapport a d’ailleurs été ternie par le départ de Karel Ménard, directeur du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets, qui siégeait au comité responsable du dossier.

Aux yeux de Mme Ghazal, il est essentiel de tenir une commission parlementaire sur cette question, afin d’éviter que le « lobby des emballages empêche Québec d’aller de l’avant en exerçant des pressions derrière des portes closes ». En ce sens, elle invite le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du gouvernement caquiste, Benoît Charette, à donner suite à son engagement d’étudier les différentes options qui lui seront présentées.

La député solidaire, toujours par voie de communiqué, soutient avoir en ce sens l’appui de la Fondation David Suzuki, de Nature Québec, du syndicat des Teamsters et des Amis de la Terre, entre autres groupes.

Un autre regroupement syndical, les Métallos, ont eux aussi marqué leur appui à ce projet de commission parlementaire sur le recyclage du verre.

« Il est grand temps que le gouvernement se penche sérieusement sur le recyclage du verre. Pour l’instant, on a l’impression que tout bloque à cause du lobby intense de la Société des alcools du Québec qui fait obstacle à un système de consigne et cherche seulement à avoir l’air vert sans recycler réellement », a ainsi déclaré Pierre Arseneau, coordonnateur des Métallos pour la région de Montréal.

« Une commission parlementaire permettrait de mettre au jour la volonté populaire et de réfléchir aux meilleures façon de recycler réellement le verre pour en faire de nouveaux contenants en verre.»


Autres contenus:

Une dégradation des conditions de travail est à prévoir pour les employés précaires, dit l’ONU

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme. Hugo est également membre de l'équipe éditoriale de Pieuvre.ca.

Répondre