Crying Suns, à la recherche de l’Empire perdu

0

L’Empire est mort, vive l’Empire? Pas tout à fait: les développeurs du studio français Alt Shift travaillent à fignoler Crying Suns, un rogue-lite spatial où le joueur devra résoudre le mystère de la disparition de la plus grande puissance de la galaxie, en surmontant quantité d’obstacles au cours d’une épopée qui devrait plaire aux amateurs de Faster Than Light.

Impossible, en effet, d’éviter les références au titre phare de Subset Games, celui qui a en quelque sorte révolutionné le genre avec son aventure galactique semi-aléatoire où la rare victoire est douce et la défaite bien souvent amère.

D’autant plus, a confié à Pieuvre.ca le patron d’Alt Shift et directeur artistique de Crying Suns Frédéric Lopez, que FTL « a été une influence fondamentale pour nous ».

« Néanmoins, nous voulions proposer une expérience plus riche en termes d’ambiance et de scénario, ce qui nous a poussé à créer tout un univers complexe inspiré de nos romans de science-fiction préférés, particulièrement Fondation (d’Asimov) et Dune (de Frank Herbert), et bien d’autres références cinématographiques ou même vidéoludiques que les joueurs pourront découvrir au fil de l’histoire », poursuit-il par courriel.

L’équipe a aussi cherché à transformer la façon dont sont livrées les batailles. Car batailles il y aura, bien sûr: comment envisager une saga intersidérale sans lasers ni chasseurs stellaires? Cette fois, cependant, le joueur ne commande pas un petit vaisseau d’exploration devant s’infiltrer dans les rangs des rebelles vengeurs, mais plutôt un cuirassé, la fine pointe de l’armée impériale. M. Lopez évoque « une macrogestion plutôt qu’une microgestion », une comparaison qui trouve sa place dans les escadrons qu’il faudra choisir en fonction de ce que l’ennemi fera lui aussi décoller, ou encore des armes et des personnages qui pourront être employés, le tout en tenant bien compte des délais nécessaires pour que les commandes soient acceptées. La planification devra donc être impeccable, au risque de finir en scories dérivant à l’infini… puis d’être cloné et de recommencer l’aventure.

Rétro… mais pas trop

Côté visuels, l’équipe d’Alt Shift a décidé de combiner les styles: le jeu est ainsi décrit comme « un mélange entre 2D d’aspect “pixel art neo-retro” pour les personnages et la plupart des décors, et 3D d’aspect “voxelisé” pour les vaisseaux, stations et autres objets spatiaux », mentionne Frédéric Lopez.

« Ce choix est venu après plusieurs mois de recherche stylistique pour converger vers une esthétique unique et reconnaissable, une palette précise et des choix de mise en scène qui contribuent à l’ambiance post-apocalyptique du scénario. Dans le processus de création, nous avons évolué vers de plus en plus de 3D, celle-ci permettant beaucoup plus de liberté en termes d’immersion, bien que nous ayons conservé une esthétique volontairement “pixel”. »

Pour donner vie à cette vision, il fallait des sous. À l’image d’une multitude d’autres projets, Crying Suns a eu droit à une vague de sociofinancement sur la plateforme Kickstarter. De quoi mobiliser la communauté, explique M. Lopez.

« Là-dessus, la campagne nous a rassurés et a validé de nombreux choix techniques et artistiques. L’aspect financier a été une conséquence très positive, évidemment, puisqu’elle nous a permis de compléter notre budget et de rester sur le périmètre du jeu idéal que nous avions imaginé au départ et que nous aurions dû réduire sans l’aide de la campagne », indique-t-il encore.

En attendant la sortie du jeu, prévue l’été prochain pour un prix avoisinant les 20$, les curieux peuvent tester la version de démonstration actuellement disponible sur Steam. Les amiraux stellaires en herbe pourront compléter un seul secteur qu’il est possible d’explorer, mais auront déjà fort à faire pour tenter de résoudre le mystère de cet Empire au faîte de sa gloire qui semble s’être effondré du jour au lendemain.

Crying Suns

Développeur: Alt Shift

Éditeur: Humble Bundle

Plateforme: Windows

Jeu disponible en français


Autres contenus:

Battlefleet Gothic: Armada 2 – Combats spatiaux à gogo

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme. Hugo est également membre de l'équipe éditoriale de Pieuvre.ca.

Répondre